11:40 - December 02, 2020
Code de l'info: 3474984
Téhéran(IQNA)-Un porte-parole du Hezbollah en Irak, a déclaré que l'assassinat d'un scientifique nucléaire iranien, par des terroristes sionistes, montrait la peur du régime israélien face à la croissance technologique des industries fondées sur le savoir et face aux capacités nucléaires et de défense de la République islamique d’Iran. 

Suite à l’assassinat du scientifique nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, le vendredi 28 décembre 2020, scientifique nucléaire iranien nommé par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lors d'une émission de propagande électorale il y a deux ans, qui avait affirmé que ce scientifique travaillait sur un programme d'armement, l'Agence iranienne de presse coranique (Iqna) a interviewé Mohammad Mohi, porte-parole du Hezbollah en Irak, sur les dimensions de cet assassinat, qui a déclaré : « L’axe sioniste-américain joue un rôle direct dans le ciblage des scientifiques iraniens. L'assassinat du martyr Fakhrizadeh a eu lieu en même temps que le transfert de pouvoir aux États-Unis, afin que la région soit confrontée à un problème de sécurité, à la possibilité d'une agression américaine généralisée contre l'Iran et l'Axe de la résistance, et à l’impossibilité pour Biden, de revenir à l'accord nucléaire avec l'Iran. 
 
Les États-Unis, Israël et l'Arabie saoudite sont complices dans ce grand crime qui est une véritable déclaration de guerre. La République islamique donnera une réponse appropriée à ce crime, défendra sa dignité et son pouvoir, et fera savoir au régime sioniste et à ceux qui sont derrière ce crime qu’ils auront un prix à payer. 
 
Il est important que cette réponse ait un effet dissuasif et empêche la répétition de tels crimes. La République islamique doit tenir compte de la situation complexe dans la région et dans le monde, et ne pas permettre une guerre globale que les gouvernements arrogants, en particulier Israël et l'Arabie saoudite, cherchent à déclencher. 
 
Il n’y a rien à attendre des organisations internationales comme les Nations Unies qui défendent les intérêts des États-Unis et d'Israël. La domination américaine sur les organisations internationales s'oppose à toute position contraire à la politique israélienne, et les États-Unis exercent généralement leur veto sur toute action qui s'oppose à Israël ».
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: