11:18 - February 16, 2021
Code de l'info: 3475780
Téhéran(IQNA)-Le ministère égyptien de l'Éducation a approuvé la proposition d'un membre du parlement, d'un enseignement des principes communs de l'islam, du christianisme et du judaïsme, dans les écoles égyptiennes.

Selon le site d'information alaraby.co.uk, le vice-ministre égyptien de l'éducation, Reza Hejazi, a approuvé la proposition de Faridi Al-Bayadi, membre du Parlement, d'enseigner dans les écoles, les valeurs communes de l'islam, du christianisme et du judaïsme, et les principes de tolérance et de coexistence pacifique qui existent dans ces trois religions.

Hejazi a déclaré : « Lors de la réunion de la Commission de défense et de sécurité nationale du Parlement égyptien, tenue pour examiner les moyens de lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, les points de vue du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi sur les programmes scolaires et les programmes communs entre musulmans et chrétiens, afin de familiariser les étudiants avec les principes des autres religions, ont été examinés.

Al-Bayadi a déclaré lors de la réunion, que placer des textes religieux dans les cours d'arabe, d'histoire et de géographie, était très dangereux et donnait l'occasion à des enseignants non qualifiés, d'interpréter ces textes de manière extrême et destructrice, ajoutant qu’il existe de nombreux articles spécialisés dans ce domaine, qui ont été rédigés à la suite de la publication d'idées extrémistes.

« L'éducation est une question de sécurité nationale, le ministère de l'Éducation doit donc prendre des mesures concrètes pour lutter contre l'extrémisme. Le président a demandé à plusieurs reprises au ministère des dons et à Al-Azhar, de renouveler le discours religieux, et cette remise à jour devraient commencer par l'enseignement de la religion dans les écoles », a-t-il dit.

3954144

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: