8:28 - February 27, 2021
Code de l'info: 3475887
Téhéran(IQNA)-Les autorités d'occupation ont empêché de lancer l'appel à la prière dans la mosquée Ibrahimi à Hébron, vendredi, sous le prétexte de la célébration de Pourim par les colons.

Le directeur de la mosquée Ibrahimi, Sheikh Hefzy Abu Sneina, a déclaré que les autorités d'occupation ont empêché l'appel à la prière du jeudi, et l'interdiction restera jusqu'à la prière du soir de demain, samedi, affirmant que les colons célèbrent ce qu'ils appellent la fête de Pourim.

Abu Sneina considère ces mesures comme une atteinte à la liberté de culte garantie par les lois divines et les lois internationales.

Ce matin, les forces d'occupation ont intensifié leur déploiement à proximité de la mosquée Ibrahimi et ont pris d'assaut la maison d'Anan Al-Jabari dans le quartier Al-Jalada à Hébron, pour lui remettre une convocation pour se rendre aux services de renseignements après avoir fouillé sa maison.

L'occupation intervient quotidiennement pour empêcher l'appel à la prière à la mosquée Ibrahimi à Hébron. Elle a empêché l'appel à la prière 50 fois en janvier dernier.

L'occupation prétend que l'appel à la prière dérange les colons, en particulier la prière du coucher du soleil, qui est interdite quotidiennement.

Dans le contexte des tentatives de l'occupation et de ses colons d'imposer leur contrôle sur la mosquée Ibrahimi, l'occupation a empêché le Comité de réhabilitation d'Hébron d'achever la restauration de la mosquée Ibrahimi.

L'interdiction comprenait des travaux d'entretien et de restauration sur le toit de la mosquée, la peinture des murs, le nettoyage de la pierre par la maçonnerie, des gravures islamiques historiques et d'autres œuvres d'art.

Le 7 janvier dernier, les forces d'occupation ont fermé la mosquée Ibrahimi à Hébron devant les fidèles et les visiteurs pendant 10 jours, sous prétexte de lutter contre la propagation du coronavirus, puis ont prolongé la fermeture à plusieurs reprises.

Les forces d'occupation ont aussi pratiqué leur politique arbitraire de limitation du nombre de fidèles dans la mosquée Ibrahimi, en particulier vendredi.

palinfo

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: