11:18 - March 07, 2021
Code de l'info: 3475990
Téhéran(IQNA)-Pour les Ghanéens, le vêtement en « Kente », un textile fait de bandes de tissu faites à la main de soie et de coton, est un symbole de la lutte contre le racisme et l’occidentalisme.

Mohsen Moarefi, membre de la faculté de l'Université internationale Al-Mustafa (psl) et directeur du Département des études africaines, dans une note spéciale à l'Agence iranienne de presse coranique (IQNA) a écrit : « La semaine dernière, l'ambassadeur du Ghana, Eric Owusu-Boateng, a présenté ses lettres de créance au Président iranien. Le vêtement de l'ambassadeur du Ghana lors de cette réunion, a été remarquée par de nombreux sites d'information et utilisateurs des réseaux sociaux. Certains ont parlé de robe « étrange », « intéressante », certains l’ont comparé à « une couverture » et à « une serviette de bain », et ont critiqué le choix de l'ambassadeur de ce vêtement traditionnel et de sandales, pour une visite officielle. Certaines personnes mal informées estimaient que cette façon de s’habiller était le signe des grandes différences qui existent entre l'Iran et le Ghana, et qu'il était peu probable que les deux pays aient beaucoup d'intérêts communs. Bien sûr, certains ont compris et déclaré que l'ambassadeur, en choisissant ce vêtement traditionnel, voulait montrer la culture de son pays, et considéraient ce choix de l'ambassadeur comme respectable.

«کنته»؛ سیاسی‌ترین لباس آفریقا و نماد ضد نژادپرستی و غرب‌گرایی

L’ambassadeur du Ghana, Eric Owusu-Boateng, en plus de ses antécédents diplomatiques, est titulaire d'un diplôme universitaire de l'Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah du Ghana, et le 29 décembre 2020, a rencontré le Dr Zarif, ministre des Affaires étrangères.

La raison du choix de ce vêtement en « Kente », un textile ghanéen fait de bandes de tissu tissées à la main de soie et de coton, est qu’il est pour les Ghanéens, un symbole de la lutte contre le racisme et l’occidentalisme, un vêtement traditionnel qui représente leur culture et un vêtement de cérémonie.

«کنته»؛ سیاسی‌ترین لباس آفریقا و نماد ضد نژادپرستی و غرب‌گرایی

Presque tous les présidents ghanéens le portaient lors des cérémonies d’investiture et il y a quelques mois, le président actuel du Ghana, Nana Ado Dankova Akofo-Ado, qui est devenu président pour la deuxième fois et portait un costume (occidental), a été largement critiqué.

«کنته»؛ سیاسی‌ترین لباس آفریقا و نماد ضد نژادپرستی و غرب‌گرایی

Le cadeau le plus précieux que les responsables gouvernementaux offrent aux présidents en visite est le Kente, et ils s'attendent à ce qu'ils le portent en l'honneur de la culture africaine. Le tissu Kente est accroché aux Nations Unies, depuis des années, en hommage à la nature et à l'identité africaines. Les Noirs qui protestent contre le racisme ont conçu des écharpes en Kente qu'ils utilisent lors de diverses cérémonies. Les jeunes diplômés africains les portent autour du cou, lors des cérémonies de remise des diplômes dans divers pays. L'année dernière, après la mort de George Floyd, étranglé sous les pieds de violents policiers américains, des dirigeants démocrates, dont Nancy Pelosi, ont porté un foulard en Kente autour du cou, et se sont agenouillés pour protester contre le racisme systématique qui règne aux États-Unis. Le vêtement en Kente est devenu un vêtement africain politique, choisi par l'ambassadeur ghanéen Eric Owusu-Boateng pour cette réunion importante, pour annoncer l’alignement de son pays sur la politique de la République islamique d'Iran, en particulier dans la lutte contre l'arrogance et le racisme. Le peuple iranien apprécie cette sympathie et nous lui souhaitons la bienvenue ».

3957300

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: