12:05 - May 17, 2021
Code de l'info: 3476723
Téhéran(IQNA)-Les affrontements entre la résistance palestinienne et le régime sioniste ont commencé lundi, après la fin du délai offert par la résistance palestinienne à Tel Aviv, pour mettre fin à ses exactions.

Au cours de cette période, les groupes de résistance palestiniens ont tiré près de 2 000 missiles et roquettes sur les colonies sionistes voisines de Gaza et de Tel Aviv, et dans les régions au sud de la Palestine occupée. Le système de défense aérienne du régime a été inefficace contre ces centaines de missiles qui ont provoqué des pertes matérielles et même humaines parmi les sionistes.

Le régime sioniste a tué 147 personnes, dont 41 enfants et 23 femmes, et en a blessé 1100 lors de frappes aériennes contre Gaza. Les dirigeants des groupes de résistance palestiniens à Gaza, ont souligné que tant que le régime sioniste ne répondra pas aux conditions de la résistance, les attaques à la roquette sur les territoires occupés, continueront.

Parmi les demandes de la résistance palestinienne pour arrêter les attaques contre le régime sioniste, figurent le retrait des forces d'occupation de la mosquée Al-Aqsa, l’organisation libre des prières et la présence des Palestiniens dans la mosquée.

La résistance a également souligné que le régime d'occupation devait également mettre fin au déplacement des habitants du quartier de Cheikh Jarrah, libérer les personnes récemment détenues et mettre fin à l'agression militaire contre Gaza.

Ehsan Ataya, représentant du djihad islamique palestinien au Liban, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique (Iqna), a souligné que la résistance, avec sa réponse à l'agression du régime sioniste, avait donné une réponse ferme et appliqué de nouvelles méthodes pour protéger Quds et la mosquée Al-Aqsa, et a déclaré : « La réponse de la résistance palestinienne à Gaza, dirigée par Saraya Al-Quds et Kataeb Al-Qassam, les branches militaires du djihad islamique et du Hamas, aux attaques des sionistes dans la mosquée Al-Aqsa et le quartier de Cheikh Jarrah, ont montré que le peuple palestinien était une nation unie face au régime d'occupation et une nation attachée à sa terre et à ses valeurs sacrées, qui considère la résistance comme seul moyen de se libérer.

Le peuple palestinien a montré que la répression, l'intimidation et autres complots du régime sioniste n'avaient pas réalisé les objectifs de l'ennemi, et que les Arabes et les Palestiniens dans les territoires occupés, à l'intérieur d'Israël, étaient prêts à se soulever contre le régime des occupants et à libérer leur terre.

Les compromis de certains régimes arabes avec le régime sioniste, ne sont pas la voie de la paix et de la prospérité dans la région, mais la porte d'entrée des guerres en Asie occidentale. L'expérience a montré que les pays qui ont signé des accords avec l'ennemi sioniste, y compris les accords d'Oslo qui ont conduit à la formation de l'Autorité palestinienne et à des accords de sécurité avec l'ennemi sioniste, n'ont rien apporté de bien aux nations.

Au contraire, la situation économique s'est aggravée et les problèmes internes, les séditions et les conflits ont augmenté et sont devenus plus difficiles à résoudre. Au contraire la résistance à l'ennemi sioniste avec tous les moyens disponibles, a été fructueuse et a contribué au retrait d'Israël du sud du Liban et de Gaza. Les crimes commis par le régime sioniste ces derniers jours, dans les mosquées occupées de Qods et d’Al-Aqsa, et dans le quartier de Cheikh Jarrah ont réveillé les régimes arabe et islamique, remis cette question au sommet des questions de l’ummah islamique, et embarrassé les régimes arabes alliés des Américains et du régime sioniste.

Les événements en Palestine, ont ravivé l'esprit de solidarité avec le peuple palestinien, et réveillé les nations arabes et islamiques, et ont montré à ceux qui marchandent les droits du peuple palestinien, que l’ennemi sioniste ne connait que le langage des missiles et des armes, et que tout effort de dialogue et diplomatique était inutile.

Les scènes épiques et glorieuses de la résistance islamique à Gaza, en Cisjordanie et dans les régions arabes occupées en 1948, et les mouvements généralisés des Palestiniens vivant à l'étranger, en particulier les réfugiés palestiniens vivant dans les pays voisins qui veulent revenir dans leur patrie, ont mis l'ennemi dans l’impasse.

L'ennemi, malgré tous les crimes commis contre le peuple palestinien et tous ses complots, n'a pas été en mesure de briser la volonté du peuple palestinien qui continuera de lutter contre régime d'occupation avec force. Les événements actuels ouvriront une nouvelle étape dans la lutte des Palestiniens pour la libération de la Palestine.

Les Palestiniens n’attendent rien des organisations internationales car l'ennemi sioniste ne se soucie pas du tout des déclarations de la communauté internationale et a violé toutes les décisions de l'ONU, du Conseil de sécurité et des institutions internationales, avec le soutien des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de nombreux pays occidentaux.

Le but de l'existence du régime sioniste dans les régions arabes et le monde islamique, est de dominer les pays de la région et de piller leurs richesses. Notre espoir est que les nations arabes et islamiques libres, les peuples libres du monde, comme la République islamique d'Iran, placent la cause palestinienne au sommet de leurs priorités et la soutiennent pleinement.

Nous espérons également des groupes de résistance qu’ils croient fermement à la libération de la Palestine et de Jérusalem. L'ennemi sioniste a été surpris par le comportement de la résistance, en particulier par les missiles capables de toucher Tel-Aviv et tous les territoires occupés. Le système de défense aérienne « dôme de fer » du régime contre les centaines de missiles et de roquettes des groupes de résistance, n'a pas pu les empêcher d'atteindre les colonies sionistes.

Aujourd'hui, la résistance a paralysé le régime sioniste avec ses centaines de missiles, et paralysé son économie au point que le régime a été contraint de fermer ses aéroports et d'abriter ses habitants. Ses dirigeants se sont alors tournés vers le bombardent des enfants, des femmes et des civils, et le bombardement des tours et des zones résidentielles de Gaza, est le signe de la faillite de l'ennemi sioniste et de son incapacité à attaquer les positions de la résistance qui l’empêchera bientôt de s’attaquer aux populations et aux villes palestiniennes ».

3971600

Tags: Palestine ، résistance ، Hamas ، crimes ، Gaza ، Al-Qods
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: