8:31 - June 14, 2021
Code de l'info: 3477008
Téhéran(IQNA)-L'Arabie saoudite a annoncé samedi qu'elle autoriserait 60 000 résidents vaccinés contre le COVID-19 à effectuer le Hajj de cette année, mais les musulmans de l'étranger seront interdits pour une deuxième année consécutive.

Cette année, il serait "ouvert aux ressortissants et résidents du royaume, limité à 60.000 pèlerins", a indiqué le ministère du Hajj, cité par l'agence de presse officielle saoudienne.

« Le pèlerinage, qui devrait avoir lieu en juillet, serait limité à ceux qui ont été vaccinés et sont âgés de 18 à 65 ans sans maladie chronique », a-t-il précisé.

Seuls jusqu'à 10 000 musulmans ont participé au Hajj de l'année dernière, loin des 2,5 millions qui ont participé au pèlerinage annuel en 2019 avant la pandémie.

"À la lumière de ce que le monde entier assiste avec la pandémie de coronavirus et l'émergence de nouvelles variantes, les autorités compétentes ont continué de surveiller la situation sanitaire mondiale", a déclaré le ministère de la Santé.

"Compte tenu des grandes foules qui effectuent le Hajj, passer de longues périodes de temps dans des endroits multiples et spécifiques, nécessite les plus hauts niveaux de précautions sanitaires."

3977180

Tags: musulmans ، pèlerinage ، Hajj ، Covid-19 ، hajj
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: