0:12 - July 29, 2021
Code de l'info: 3477499
Téhéran(IQNA)-Un tribunal de l'État nigérian de Kaduna a acquitté le cheikh Ibrahim Zakzaky, chef du Mouvement islamique au Nigeria, et son épouse de toutes les accusations portées contre eux.

Selon PressTV, le procès devant la Haute Cour de l'État de Kaduna a débuté le 15 mai 2018 et a duré plus de trois ans. La Haute Cour a rendu son verdict final mercredi, a déclaré Ishaq Adam Ishaq, leur avocat, dans un communiqué.

« Ils ont été libérés de détention à la suite de la décision », a-t-il ajouté.

«Enfin, nous les avons vaincus. Nous avons gagné », a salué le représentant légal, ajoutant : « Ils ont gagné leur liberté. Ils sont maintenant libérés et avec nous. »

Zakzaky et son épouse, Mallimah Zeenat, étaient jugés devant le tribunal pour huit chefs d'accusation d'homicide présumé, de trouble à l'ordre public et de rassemblement illégal, entre autres, portés contre eux par le gouvernement de l'État de Kaduna.

En décembre 2015, l'armée nigériane a lancé une campagne de répression dans le cadre d'une escalade meurtrière ordonnée par l'État ciblant le mouvement qu'Abuja a qualifié d'illégal.

Les militaires ont pris d’assaut la résidence de Zakzaky dans la ville de Zaria à Kaduna, blessant, Zakzaky et son épouse.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: