8:37 - July 31, 2021
Code de l'info: 3477510
Téhéran(IQNA)-Des milliers de Marocains ont lancé une campagne sur le terrain et sur les réseaux sociaux sous le slogan « Les sionistes ne sont pas les bienvenus dans mon pays « , refusant la visite d’une délégation israélienne dans le pays.

Des milliers de Marocains ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux sous le slogan « No_welcome to the Sionists_in my country », pour exprimer leur refus contre la visite de la première délégation israélienne au Maroc, qualifiant les participants de « criminels de guerre ».

Le » Front marocain de soutien à la Palestine et de rejet à la normalisation » a appelé les citoyens marocains à participer à la campagne électronique rejetant le séjour de la délégation israélienne au Maroc, qui comprend des colons israéliens d’origine marocaine.

Dans leurs publications, les militants marocains ont également souligné leur refus de toute forme de normalisation et leur soutien à la cause palestinienne.

Cette campagne intervient quelques semaines après que la compagnie aérienne israélienne El Al ait annoncé le début des préparatifs pour opérer des vols touristiques de Tel Aviv à Marrakech cet été.

L’un des militants a écrit : « J’ai regardé des vidéos de la réception d’un groupe de touristes venant de l’entité qui a usurpé la terre, violé la vie des Palestiniens et profané le caractère sacré de la nation. Comment vous sentez-vous devant les centaines de victimes d’enfants et de femmes et de destruction d’arbres ? »

De son côté, Driss Bougrain Amrani a demandé : « Avez-vous déjà vu des Marocains issus de la diaspora porter les drapeaux des pays dont ils sont originaires au lieu de porter le drapeau de leur pays, le Maroc, auquel ils prétendent appartenir ? »

« C’est une grande provocation pour les honorables Marocains », a ajouté Amrani. Il a joint à son écriture une photo avec une phrase exprimant la position de l’activiste juif marocain Sion Asedon contre « Israël ».

À la fin de l’année dernière, le Maroc a signé avec « Israël » un accord tripartite parrainé par les États-Unis, qui comprenait plusieurs protocoles d’accord pour établir des relations entre le Maroc et » Israël « , décrit à l’époque par le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita comme « une feuille de route sur laquelle les trois parties travailleront lors de la prochaine étape. »

Lancement d'une campagne au Maroc : « les sionistes ne sont pas les bienvenus dans mon pays »

Al Manar

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: