10:47 - August 01, 2021
Code de l'info: 3477531
Téhéran(IQNA)-Le collège islamique d’Osnabrück est actif en Allemagne depuis 15 ans. Ce centre propose des cours de formations pour les imams et enseigne les valeurs et la culture allemandes.

La formation des imams en Allemagne, est une préoccupation majeure pour les responsables fédéraux et les politiciens allemands. Le collège pour répondre à ces inquiétudes, a nouvellement organisé un cours pour éduquer les imams et les familiariser avec les valeurs et la culture allemandes. Les responsables du gouvernement fédéral pensent que cette initiative permettra de diminuer les tendances vers les groupes extrémistes.

Cependant, de nombreux musulmans considèrent la décision du gouvernement allemand comme une violation des libertés religieuses et une volonté de contrôler les sociétés islamiques allemandes en éduquant les imams.

A cet égard, le site allemand "Islamische Zeitung" a interviewé le professeur Bulent Ochar, directeur du Collège islamique qui a déclaré : « Nous travaillons sur ce projet depuis près de 15 ans. Mais je dois dire que ce projet n'a pas été mené à bien facilement. D'une part, il était difficile de réunir des associations islamiques autour d'une même table, car beaucoup d'entre elles n'étaient pas disposées à coopérer avec nous pour diverses raisons, et d'un autre côté, de nombreux responsables gouvernementaux n'étaient pas intéressés par la création d'une telle institution.

Il existe des centres dans les pays islamiques, où les imams reçoivent une formation mais ces centres sont rares en Europe. Le centre que nous avons créé est unique en son genre. Lorsque les responsables des mosquées ne parlent pas couramment l'allemand, moins de jeunes sont prêts à les accompagner. Cependant, au collège islamique d’ Osnabrück, nous respectons et soutenons les croyances de tous les musulmans mais en même temps, nous insistons sur la nécessité d’un consensus.

De grandes organisations islamiques en Allemagne, font le travail d'éducation des imams elles-mêmes. Par conséquent, les communautés islamiques relativement petites qui ne disposent souvent pas de bonnes ressources financières, peuvent venir au centre d’ Osnabrück. Je pense que la proportion des grandes associations turques diminuera à long terme, car le nombre de musulmans de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan, en Allemagne, augmente.

Au cours des cinq et six dernières années, environ un million de musulmans de ces pays ont immigré en Allemagne. Cela aura un impact majeur sur les mosquées allemandes à long terme. Nous travaillons actuellement avec des associations qui ne sont pas aussi puissantes économiquement que les grandes mosquées. Par conséquent, nous devons trouver des ressources financières pour ces mosquées. J'en ai parlé en détail lors de l'inauguration du Collège, et j'ai présenté des solutions pour assurer le budget au cours des prochaines années. Heureusement, l'Allemagne est une grande puissance économique et les mosquées peuvent être financées par le gouvernement.

La Constitution allemande met l'accent sur la séparation de la politique et de la religion. En vertu de la loi, les communautés religieuses qui suivent la loi allemande, ne sont pas considérées comme une menace potentielle pour l'ordre public, et sont protégées par le gouvernement. C'est précisément pourquoi les églises et les communautés juives reçoivent des milliards d'euros.

En tant qu'institution islamique, nous recevons également des subventions du gouvernement, mais le soutien financier du gouvernement ne signifie pas son implication dans les affaires des communautés religieuses. Le gouvernement ne doit pas et ne peut pas s'ingérer dans les affaires des musulmans mais les sociétés islamiques doivent également fonctionner conformément à la Constitution allemande. Des réglementations ont donc été envisagées ».

3986998

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: