10:03 - September 18, 2021
Code de l'info: 3478038
Téhéran(IQNA)-La plupart des mosquées des villages de l'Ouganda, construites à partir de terre et de branches, sont actuellement restaurées par des pays islamiques, et de nouvelles mosquées ont été construites dans le pays.

Le site d'information "yenisafak.com" a fait état de l'aide de la Turquie et de certains pays islamiques à l'Ouganda, pour la restauration et la construction de mosquées dans ce pays, et a annoncé que les mosquées en Ouganda, disposaient désormais d'espaces confortables pour les fidèles.

Certaines organisations internationales qui ont financé la restauration des mosquées ougandaises n'ont pas voulu être nommées mais sont connues pour leurs activités sociales dans ce pays d'Afrique de l'Est.

La Turquie est l'un des principaux sponsors de la restauration et de la construction de nouvelles mosquées en Ouganda. Les musulmans de Waqiso (centre de l'Ouganda) ont célébré en novembre dernier, l'ouverture d'une mosquée entièrement construite sous les auspices de la Fondation turco-ougandaise (Toruga).

Ahmed Farooq, directeur de l'Institut Toroga, a déclaré que l'institut espère aider la société ougandaise en participant dans la construction des mosquées, et a souligné : « Les mosquées doivent être utilisées pour promouvoir la paix, l’amour et la prospérité dans la société, et nous demandons à Dieu que les gens adhèrent à ces valeurs humaines universelles qui nous unissent tous ».

Fateh Bar oglu, un des responsables de la Fondation Toroga en Ouganda, a souligné que le peuple turc participait au développement de l'Ouganda, en particulier dans la construction et la reconstruction de mosquées, et la fourniture de services d’éducation, de santé, d'eau potable et d'autres infrastructures.

Dans la région de Lira (au nord), la deuxième plus grande mosquée d'Ouganda, au nom de l'ancien président, Eidi Amin, qui peut accueillir plus de 4 000 fidèles, a été construite avec un financement turc et inaugurée en décembre 2018.

Selon le rapport, de nombreuses organisations islamiques du monde arabe et d’Asie, sont également impliquées dans la construction de mosquées dans ce pays africain en développement.

Ali Mobagdi, imam de la mosquée Bolinda d’Iganga (à l’est de l'Ouganda), a expliqué que la plupart des mosquées des villages ougandais étaient faite de terre et de feuillages, et étaient considérées comme temporaires, mais que grâce à l'aide de nombreux pays arabes et asiatiques, de nouvelles mosquées avaient été construites et restaurées. « Mohammad Sabth Ablava, directeur de l'organisation indonésienne (Lazismo), a été bouleversé lorsqu'il a vu les gens prier dans une mosquée délabrée, il a contacté des dirigeants musulmans ougandais et a envoyé de l'argent pour construire une nouvelle mosquée », a-t-il ajouté.

Ashraf Mufawala, porte-parole du Haut Conseil musulman ougandais, a confirmé que des musulmans du monde arabe avaient participé à la construction de nouvelles mosquées en Ouganda, et a déclaré à l'agence de presse Anatolia : « Il y a environ 17 200 mosquées en Ouganda, mais certaines d'entre elles, qui étaient en très mauvais état, sont actuellement en cours de rénovation et de construction, grâce au financement de pays et d'organisations arabes. Le nombre croissant de musulmans en Ouganda, nécessité la construction de nouvelles mosquées et c’est une action que Dieu récompensera ».

Qasim Kasada, porte-parole de la communauté musulmane de l'est de l'Ouganda, a déclaré que plus de 300 nouvelles mosquées avaient été construites par des amis et des organisations arabes de la région, ainsi que de nombreux autres projets de services et de développement.

Musa Kasirovo, leader musulman de la capitale Kampala, a déclaré qu’au moins 1100 nouvelles mosquées avaient été construites avec l'aide d’organisations arabes, principalement dans les zones rurales, et que les anciennes mosquées étaient en cours de restauration.

3997586

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: