8:50 - September 26, 2021
Code de l'info: 3478133
Téhéran(IQNA)-L’étude Ifop pour Ajir observe qu’en 2021, une courte majorité de Français ne croit pas en Dieu (51%) alors qu’en 1947, 66% des interrogés se déclaraient croyants.

Conséquence logique de ce recul de la croyance, les Français parlent de moins en moins de religion, que ce soit en famille (38% le font au moins de temps en temps, 20 points de moins qu’en 2009) ou avec leurs amis (29%, -20 points).

Après plus d’un an de crise sanitaire, un peu moins d’un interviewé sur dix (9%) affirme s’être rapproché d’une pratique religieuse. C’est notamment le cas pour les catholiques pratiquants (40%) et les personnes croyantes de confessions non catholique (38%). En outre, pour une part non négligeable des Français (21%), l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris a réveillé en eux un sentiment religieux ou une fibre spirituelle.

Le jugement des catholiques sur la défense des valeurs de leur religion par le Pape François devient très partagé alors qu’il était majoritairement positif en 2016 . 41% pensent qu’il les défend plutôt bien (-23 points), 44% ni bien ni mal et 15% plutôt mal. Au global, 68% des Français estiment que les religions peuvent contribuer à transmettre aux jeunes des repères et des valeurs positives (respect de l’autre, tolérance, générosité, responsabilité), 54% que toutes les religions se valent et 47% que les religions peuvent contribuer positivement aux grands débats de société (bio-éthique, moralisation de l’économie, famille).

ifop

Tags: Français ، Dieu ، croyance ، Ifop ، religions
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: