16:01 - October 22, 2021
Code de l'info: 3478445
Téhéran(IQNA)-Le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI) a évoqué les caractéristiques de l'oumma musulmane unie au troisième jour de la 35ème Conférence internationale de l'Unité islamique qui se déroule dans la capitale Téhéran.

Hujjat ul-Islam val-moslemin Hamid Shahriari, secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI), a défini les quatre caractéristiques du modèle conceptuel de l'oumma musulmane unie et les besoins pour former une solidarité de base entre les musulmans.

Il a déclaré que la raison pour laquelle cette conférence a été baptisée "Unité islamique ; paix et prévention de la division et de la discorde dans le monde musulman" est de discuter du modèle conceptuel qui constitue la base de l'unité entre les États musulmans.

Il a fait référence aux deux schémas : le modèle conceptuel de la " Oumma musulmane unie " et le modèle conceptuel qui tourne autour de l'unité des pays musulmans.

Le religieux a énuméré les quatre catégories de concepts sous lesquels l'oumma musulmane unie est définie, dont la première a été choisie pour le titre de cette conférence.

Hujjat ul-Islam val-moslemin Shahriari a évoqué la "nécessaire coopération entre les pays du monde musulman" pour le deuxième concept qui découle de la Sirah (mode de vie) du Prophète Mohammad (SAWA).

L'érudit a également énuméré les quatre caractéristiques permettant de traiter sévèrement les "infidèles hostiles" et a nommé l'identification des ennemis.

Outre la confrontation avec l'ennemi sur les champs de bataille militaire et économique, il existe un troisième type de confrontation, à savoir la guerre douce dans le domaine des médias. Nous devrions agir de manière plus proactive dans ce domaine en utilisant les technologies modernes et les instruments médiatiques inclusifs dans le monde musulman.

"L'identification des ennemis est en effet d'une importance considérable", a déclaré le religieux et a ajouté : "Nous appelons ces ennemis "l'arrogance mondiale", dirigée par les États-Unis et le régime sioniste usurpateur."

Selon le religieux chiite, la nécessité d'adopter des positions claires contre l'arrogance mondiale est la deuxième caractéristique, soulignant que les musulmans doivent tracer des lignes rouges dans leurs relations avec leurs ennemis.

Le secrétaire général du Conseil mondial du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI) a dénoncé toute ambiguïté quant à la coopération d'un État islamique avec les puissances arrogantes mondiales, comme certains pays ont rejoint les accords dits de normalisation avec le régime israélien.

Il a exhorté les pays musulmans à lever toute ambiguïté dans leurs relations avec les ennemis de l'Islam en citant le saint Coran : "Ne prenez pas mon ennemi et votre ennemi pour ami."

La figure religieuse iranienne a noté que la promotion d'un esprit de lutte contre l'arrogance mondiale parmi les élites, les fonctionnaires d'État et le public était la troisième caractéristique.

"Répondre à la guerre douce de l'ennemi en utilisant des technologies modernes et sûres" a déclaré Hujjat ul-Islam val-moslemin Shahriari "est la quatrième caractéristique car contrer l'ennemi peut ne pas se limiter aux confrontations dans la guerre traditionnelle en utilisant l'artillerie, les chars, les missiles ou même les blocus économiques qui sont tous des instruments de la guerre militaire classique."

La République islamique d'Iran est capable, et sera encore plus capable à l'avenir, de fournir ces instruments afin que nous puissions nous engager dans une guerre douce contre l'ennemi en nous appuyant sur des méthodes modernes. Cela sera possible grâce à la mise en place de canaux et de réseaux sociaux sur Internet et au lancement de chaînes satellitaires.

Actuellement, de nombreuses personnes dans le monde musulman sont opprimées. Nous devons donc tendre une main secourable à ces personnes, car aider les opprimés est l'un des devoirs les plus importants de tout musulman.

Il a réitéré la nécessité de construire l'amitié et l'affection entre les musulmans en citant un verset du saint Coran : Les musulmans sont "durs envers les infidèles" et "compatissants entre eux".

L'érudit a déclaré que la coopération pour éliminer les divisions, les querelles ou l'hostilité ainsi que la coopération pour éliminer le Takfir (excommunication) est la première étape pour renforcer et établir l'affection et la fraternité entre les musulmans.

De même, il a souligné que l'aide aux opprimés et aux défavorisés était la deuxième étape pour établir et renforcer l'amitié entre les musulmans.

Le secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques (CMREI) a conclu que le critère d'affection et d'amitié entre les musulmans est l'adhésion au saint Coran et au mode de vie du prophète Mohammad (SAWA) ainsi qu'à Ahlul Bayt (AS), la maison du prophète, comme axes de coopération entre les musulmans.

taghribnews

Hujjat-ul Islam val-moslemin Hamid Shahriari a prononcé ce discours au troisième jour de la 35ème Conférence internationale sur l'unité islamique qui s'est tenue en présence d'un nombre limité d'invités et dans le cadre de réunions en ligne du 19 au 24 octobre, parallèlement à la Semaine de l'unité islamique.

Tags: oumma islamique ، ، ، ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: