6:55 - October 26, 2021
Code de l'info: 3478485
Téhéran(IQNA)-Le coup d’Etat au Soudan a été soutenu par la Russie, alors que les Etats-Unis s’y opposent. Ce alors que les médias annoncent qu’il a fait 3 morts et 80 blessés à Khartoum, où les militaires ont ouvert le feu sur les protestataires.

Selon arabic.rt, le Soudan était lundi la scène d’un coup d’Etat mené par Abdel Fattah al-Burhane, Président du Conseil de souveraineté de la République du Soudan, contre le gouvernement de transition.

Le bureau du premier ministre soudanais a annoncé qu’Abdallah Hamdok et son épouse, ont été enlevés de leur domicile à Khartoum et transférés vers un lieu inconnu.

Selon les médias, les militaires ont arrêté quatre ministres du cabinet de Hamdok et Mohamed al-Falki Suleyman, membre civil du conseil de souveraineté.

En réaction aux évolutions de lundi, la Maison Blanche tout en exprimant ses inquiétudes face au coup d’Etat au Soudan, a exigé la libération immédiate des responsables soudanais.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a indiqué : « Le coup d’Etat est en contradiction avec la volonté du peuple soudanais et c’est pourquoi nous sommes contre les actions de l’armée. Nous appelons à la libération immédiate du premier ministre et les autres personnes arrêtées. »

Pour sa part, la Russie a estimé dans un communiqué que les évolutions de lundi étaient le résultat d’une vive crise tout azimut qui affecte la vie politique et économique du Soudan.

Le communiqué continue : « Ces évolutions sont les conséquences naturelles d’une politique échouée suivie au cours de ces deux dernières années, parce que les responsables du gouvernement de transition, leurs protecteurs et conseillers, basés en dehors du pays, ignoraient les problèmes et les désespoirs de la majorité des Soudanais. »

4008000

Tags: Soudan ، ، ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: