11:03 - January 18, 2022
Code de l'info: 3479456
Téhéran(IQNA)-Le règne de 16 ans des démocrates-chrétiens en Allemagne, est terminé et les sociaux-démocrates, les démocrates libres et les verts, en tant que gouvernement de coalition, ont pris le contrôle de l'Allemagne avec de nouvelles approches au sujet des musulmans et des immigrés.

Olaf Schultz, le candidat social-démocrate au Parlement fédéral allemand, a officiellement pris ses fonctions de nouveau chancelier en décembre 2021, pour les quatre prochaines années.

Les membres de la coalition ont résumé leurs objectifs dans les domaines de l'économie, des finances, de la politique étrangère et intérieure, de l'éducation, de la culture et de l'environnement, dans un accord de 177 pages qui aborde également les questions de l'immigration, des politiques liées aux musulmans et du racisme.

Actuellement, environ un quart de la population allemande a des antécédents d'immigration, plus de cinq millions de musulmans vivent en Allemagne et il existe un problème important de racisme dans le pays. Par conséquent, les autorités allemandes doivent mettre en œuvre des plans constructifs et cohérents, et beaucoup pensent que l'Allemagne est entrée dans une nouvelle phase.

Le Dr Jochen Oltmer, professeur à l'Institut de recherche sur la migration et d'études interculturelles de l'Université d’Osnabrück, a déclaré : « Par rapport aux années précédentes, l'immigration n'est plus considérée comme une menace pour la société.

Les immigrés sont moins perçus comme un groupe minoritaire et problématique, et font partie de la société. Il est donc naturel que les politiques gouvernementales aient également changé. Si vous comparez l'accord de coalition actuel avec le plan gouvernemental de 2018, vous pouvez voir de sérieux progrès.

La question de l'islam n'est plus considérée comme une question de sécurité ou problématique à l'intérieur du pays. L’accord du gouvernement de coalition intitulé "Muslim Life" stipule : « Nous voulons considérer les différents groupes de musulmans et leur diversité. Nous soutiendrons également les associations islamiques nouvellement créées et les groupes concernés, et ferons face à la menace croissante contre les musulmans et leurs institutions.

Nous développerons la coopération entre les communautés religieuses. Mais cela ne suffit pas, nous avons aussi des programmes pour les communautés religieuses, en particulier les communautés musulmanes, ainsi que des programmes de formation pour les imams dans les universités allemandes, en coopération avec les gouvernements des différents États ».

Bien sûr, il reste à voir si ces objectifs peuvent être atteints. L'accord de coalition contient des points importants sur les immigrés et les musulmans, qui montrent que l'existence des musulmans est reconnue par le gouvernement allemand et que le gouvernement de coalition ne veut pas adopter une approche unilatérale de lutte contre la radicalisation et l'extrémisme ».

La série d'assassinats terroristes perpétrés par le Nationalsozialistischer Untergrund (NSU) de l'aile droite terroriste du NSU (National Socialist Underground), l'assassinat de Walter Lübcke, le gouverneur de Kassel, l'attaque terroriste de Hanau et l'attaque contre une synagogue à Hale, montrent comment le racisme s'est propagé en Allemagne.

Le nouveau gouvernement semble avoir pris en compte cet enchaînement d'événements et a souligné dans l'accord de coalition, que la lutte contre l'extrémisme et le racisme devait continuer et qu’un budget devait être alloué à cet effet. Une autre partie de l'accord stipule que le gouvernement devait mettre fin à la persécution des minorités religieuses, à l’antisémitisme et à l’islamophobie.

La Fondation Amadeo Antonio, spécialisée dans la lutte contre le racisme, estiment que la lutte contre le racisme n'a pas eu lieu, notamment dans des institutions comme la police, et que le gouvernement de coalition n'a pas prêté attention à cette question.

Les quatre prochaines années montreront la réalité et si le nouveau gouvernement a tenu ses promesses.
4029064

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: