8:46 - March 09, 2022
Code de l'info: 3480025
Téhéran(IQNA)-Cheikh Meysam al-Tamar, arbitre irakien des compétitions coraniques, lors de la phase finale des 38èmes Compétitions coraniques internationales d’Iran, a appelé la nouvelle génération de lecteurs à accorder plus d'attention à l'innovation dans la lecture, et à l'harmonie entre les mélodies et le sens des versets.

En marge de la finale du concours, le Cheikh Meysam Al-Tamar, professeur irakien de récitation du Coran, chanteur religieux et arbitre coranique, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique (Iqna), a déclaré : « Depuis 2005, je participe en permanence, aux compétitions coraniques internationales et à d'autres compétitions coraniques en Iran. J'ai aussi participé aux compétitions coraniques organisées par le Centre islamique de Qom et l’Astan Quds Razavi, ainsi qu'au concours des chanteurs religieux à Hamadān, en tant qu’arbitre.

Les chers concurrents ont essayé de mettre en pratique leurs connaissances dans le domaine de la récitation, mais ils doivent être plus innovants et améliorer la qualité de leur récitation en utilisant des nouveaux systèmes de lecture.

Le règlement insiste sur le lien entre la mélodie et le sens des versets, mais les lecteurs n'ont pas prêté beaucoup d'attention à cette question.

Je suis ces compétitions depuis les années 90 et l’époque de Saddam, et j'ai même été emprisonné en Irak, pour avoir regardé la télévision iranienne, sous le règne de Saddam.

Ces compétitions se sont toujours déroulées dans l’ordre et en fonction des slogans utilisés dans le but d'encourager les musulmans à l'unité et à la fraternité, et à mettre de côté les différences. J'espère que ces compétitions continueront et je prie Dieu pour le succès des organisateurs. Enfin, je voudrais remercier l'Agence de presse Iqna et souhaiter le succès à son personnel ».

4040779

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: