Les textes islamiques et la vision de la pauvreté

10:10 - May 25, 2022
Code de l'info: 3480800
Téhéran(IQNA)-Les textes islamiques montrent qu'il n'est pas du tout possible de donner une lecture unifiée des concepts de pauvreté et de richesse.

L'étude des textes islamiques du point de vue académique, montre que dans ces textes, la pauvreté et la richesse ne sont pas dépeintes comme deux phénomènes totalement objectifs et distincts des mentalités.

Si l'on veut avoir une vision minimale des textes islamiques, sur ces concepts dits économiques, il existe cinq types de traitement :

  • La pauvreté est louée. Le Prophète (as) a dit : « Je suis fier de la pauvreté ». On dit aussi que le Jour du Jugement, les pauvres seront le premier groupe à entrer au Paradis.
  • La pauvreté signifie parfois la mécréance
  • Il existe des textes qui louent les efforts pour le bien-être de la famille.
  • On dit aussi que les dernières personnes à entrer au Paradis le Jour du Jugement, seront les riches.
  • Nous avons d'autres rapports sur « Kafaf » qui ont reçu moins d'attention et qui est une situation entre pauvreté et richesse, où la personne consomme autant qu'elle gagne et est satisfaite de ce qu’elle a. Ce comportement a été hautement louée et est celui des serviteurs spéciaux de Dieu.

Se demander si la pauvreté est bonne ou mauvaise en islam, est une mauvaise question et le résultat d’une mauvaise compréhension des textes islamiques.                    

En d'autres termes, ces phénomènes ne peuvent pas être expliqués dans une seule phrase, mais doivent toujours être étudiés dans le contexte général des rapports sur la pauvreté et la richesse, dans le Coran et les hadiths.

Note de Seyed Mohammad Hadi Gerami, professeur à l'Institut des sciences humaines et culturelles, et spécialiste des questions économiques en Islam

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* :