Le comportement politique de l'imam Hussein (as) à l'époque des Califes 

8:43 - August 08, 2022
Code de l'info: 3481612
Téhéran(IQNA)-La vie de l'Imam Hussain (as), son enfance à l’époque du Prophète (psl), la période de l'Imam Ali (as) et de l'Imam Mojtaba (as), et les dix années d’Imamat à l’époque de Muawiya, sont des périodes importantes avant l'événement d'Achoura.

Dans une interview avec l'Agence iranienne de presse coranique (Iqna), l’Ayatollah Mohammad Hadi Yousefi Gharavi, écrivain et professeur d'histoire islamique, a déclaré : « Pendant la période des califes, l'Imam Hussain (as) et son frère aîné, l’Imam Hassan (as), ne se sont pas immiscés dans les affaires gouvernementales et n'ont pas pris de positions par rapport aux califes. Les califes ne disaient rien non plus, car ils avaient peur que cette famille soit chassée de Médine et devienne leur rivale. La vie de l'Imam Hussain (as) a des périodes différentes comme tout être humain, mais en raison de l'importance de l'incident de l'Achoura, la vie de l'Imam pendant 57 ans, a été éclipsée par cette période de sa vie, et pour cette raison, peut-être, moins d'attention a été consacrée à ces évènements, dans les réunions publiques et religieuses. 

L’Imam Hasan (as) et l’Imam Hussain (as) avaient six ou sept ans à l’époque du Prophète (psl), et n'avaient pas de rôle social, mais nous avons de nombreuses narrations sur la dignité et les vertus de l'Imam Hussain (as). Par exemple, dans la bataille de Khaybar contre les juifs, la 7ème année de l’hégire, le seul butin que le Prophète avait obtenu était une « Abaya » ou en termes arabes, une « Kassa » qui est à l’origine du nom du « hadith Kassa »  qui est un Hadith authentique, avec plus de 60 sources, authentiques et anciennes, qui montre le statut des Ahl-ul-bayt (as) et la grandeur de Hossein (as). 

Un autre évènement qui montre la grandeur de Hossein (as), est le Mubahele avec les chrétiens de Najran, où le prophète a amené avec lui, Ali, Fatemeh, Hassan et Hossein. 

L'Imam Hossein (as) a prononcé plusieurs discours sur le chemin de Karbala, et a rappelé ces hadiths. Ce rappel signifie que beaucoup de gens ne savaient pas ce que le Prophète (as) pensait de l'Imam Hussain (as).  

L’Allameh Amini s'est rendu en Syrie et à Damas, pour trouver les sources de son livre « al-Ghadir » à la bibliothèque Dahiwi de Damas. Là, il a rencontré des professeurs d'Université égyptiens, et comme cela coïncidait avec les dix premiers jours du mois de Muharram, ils lui ont demandé de parler. 

L’Allameh a saisi l'occasion et sans citer les livres chiites, a parlé de l'Imam Hossein (as) et de son martyre, d’après d'anciennes sources sunnites, qui est devenu plus tard le livre «سیرتنا و سنتنا» publié en arabe, que l'Ayatollah Makarem Shirazi a traduit en persan. 

Des hadiths cités lors de la naissance de l'Imam Hossein (as), n’ont été entendus que par quelques personnes dans la maison, l'Imam Ali (as) et Hazrat Fatemeh (as) qui ont pleuré quand Hussain (as) est né. La chute de l'Imam Hossein (as) dans la mosquée, s'est produite en présence de nombreuses personnes et de nombreuses sources, chiites et sunnites, l’ont racontée. Bien sûr, beaucoup ont justifié le comportement du Prophète (psl) en disant qu'il aimait son petit-fils et que cela n'avait rien à voir avec la question de l'Imamat et de la succession des Imams. 

Quand aux califes, ils frappaient régulièrement à la porte de l'Emir al-Mu'minin (as) (pour demander son aide) et il est indiqué dans les documents historiques, que le deuxième calife a posé jusqu'à 70 questions à l'Imam Ali (as), et de source chiite et sunnite, a déclaré qu’il serait perdu sans Ali (as). 

Les califes ont mis en place une politique d'interdiction des hadiths pendant un siècle, sous prétexte que le Coran suffisait, et ont interdit la transmission des hadiths du Prophète (psl). 

L'Imam (as) n'a pas joué de rôle dans les conquêtes, et un seul cas a été relaté par Tabari, auquel lui-même, ne faisait pas confiance, qui dit que Huzaifa Yamani, un des compagnons du Prophète (as) chargé de la conquêtes de l'Azerbaïdjan, aurait demandé à l'Imam Ali (as) d’autoriser ses fils, Hassan et Hossein, à participer à la conquête de l'Azerbaïdjan, et que l'Imam aurait accepté. 

Tabari mentionne des éléments historiques mais ce récit est sans document. Il a été dit que lorsque l'armée du deuxième calife arriva à Ispahan, Umar publia un décret selon lequel aucun soldat ne devait être gardé pendant plus de 4 mois. La route vers l'Azerbaïdjan était gelée et ils sont restés à Ispahan, jusqu'à ce que le gel disparaisse et que la route soit ouverte, et quatre mois se sont écoulés. 

Si l'Imam Hossein (as) était avec l’armée lors de ce voyage, il aurait dû revenir mais personne n'a mentionné la participation de ces deux Imams (as) aux conquêtes des califes. 

4074734

Tags: imam Hussein ، Prophète ، califes ،
Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha