Nasrallah : Dirigé par l’imam Khamenei, l’Iran restera le chef de file de l’islam puissant

19:28 - August 09, 2022
Code de l'info: 3481629
Téhéran(IQNA)-Le secrétaire général du Hezbollah libanais, Sayyed Hassan Nasrallah, qui s’exprimait ce mardi lors d’un rassemblement visant à honorer la mémoire des martyrs de la résistance islamique, a déclaré : « Sous la direction de l’imam Khamenei, l’Iran restera le porte-étandard de l’islam puissant. En cet Achoura, nous nous rappelons également  de Qassem Soleimani et de son frère, Abou Mahdi al-Mohandes.

La main qui se tend vers nos richesses sera coupée, a averti le secrétaire général du Hezbollah sayyed Hassan Nasrallah mardi, lors de son discours à la commémoration de l'Ashoura, journée du martyre de l'imam Hossein, de ses proches et de ses compagnons. Sayyed Nasrallah a abordé plusieurs questions régionales dont celles de la Palestine et de Bahreïn et du Liban.

Le secrétaire général a commencé en remerciant les participants pour leur prèsence massive pour consoler le Maître du Temps, l’imam al-Mahdi, "vous exprimez votre loyauté et votre sincérité." Le jour de l’Achoura est celui du soutien aux opprimés, a rappelé sayyed Nasrallah qui a voulu au début mentionner l'injustice dont souffrent les fidèles du Nigeria: "Nous exprimons notre sympathie aux opprimés au Nigeria qui subissent des tirs chaque année lors de la commémoration pacifique du jour de l’Achoura. Nous présentons nos condoléances au Cheikh Ibrahim Zakzaky et à ses frères opprimés au Nigeria".

Sayyed Nasrallah a ensuite réitéré que "la Palestine est la cause centrale. Nous n’attendons ni pitié ni justice des Américains ou des tyrans, mais nous nous tournons vers ceux qui revendiquent l’arabité. Nous sommes fiers des martyrs et des résistants en Palestine qui combattent avec une constance légendaire. Nous renouvelons notre engagement, comme nous l’avons fait il y a 40 ans, envers cette cause sacrée, nous réitérons notre soutien à au peuple palestinien résistant".

Passant à Bahreïn, sayyed Nasrallah a déclaré que le régime bahreïni est l’un des Etas les plus odieux qui ont normalisé leurs relations avec «Israël». Ce régime a montré ces derniers jours qu’il ne peut tolérer qu’une bannière de deuil de l’Achoura soit hissé à Manama ou dans aucune des villes de Bahreïn. Nous rappelons l’oppression que subissent les Bahreïnis face à une junte au pouvoir corrompue et perfide qui les prive de leurs droits naturels les plus élémentaires et impose la normalisation.

Nous renouvelons notre soutien au peuple assiégé et résistant au Yémen qui lutte depuis des années pour défendre sa dignité et sa patrie face à l’occupation, à l’agression, à l’humiliation et à l’arrogance, a indiqué le secrétaire général qui a aussi abordé la situation en Irak et en Syrie en disant: Nous espérons que tous les partis chers en Irak agissent avec sagesse pour sauver le pays ; La Syrie qui a surmonté la guerre mondiale, subit toujours un siège, ce siège doit être levé.

Concernant le Liban, sayyed Nasrallah a affirmé que "nous sommes maîtres de notre décision, nous sommes un peuple qui, depuis 40 ans, fait face à des sièges, à des guerres et à des assassinats. Nous continuerons à aspirer à un avenir prometteur pour notre peuple, nous aspirons à un Liban fort, libre et capable de protéger sa souveraineté et sa dignité et d’extraire ses richesses naturelles. Nous voulons un Liban capable d’empêcher quiconque de piller ses ressources naturelles, comme il l’a fait avec ceux qui ont occupé ses terres, ses villages et ses villes.
Et d'ajouter: Nous appelons à la solidarité la plus large pour surmonter les difficultés, nous appelons à la formation d’un gouvernement sérieux, surtout que certains parlent de vide présidentiel. Les responsables au Liban doivent vraiment ressentir la douleur du peuple, la plupart d’eux vivent dans leurs tours d’ivoire.

Concernant la question du pétrole et des frontières maritimes, nous attendons dans les prochains jours les réponses aux demandes de l’Etat libanais, mais je vous dis que nous devons être prêts à toutes les éventualités, a poursuivi sayyed Nasrallah avertissant que "la main qui se tend vers nos richesses sera coupée".

Ces derniers jours, nous avons entendu de nombreuses déclarations et menaces contre le Liban, a dit sayyed Nasrallah soulignant que la résistance est plus forte que jamais, ne commettez pas de fautes avec le Liban et avec son peuple ! L’ennemi doit savoir bien qui est son rival, au Liban il y a une résistance qui a prouvé qu’elle a vaincu l’armée qu’on disait invincible.

Aux responsables israéliens qui ont menacé d’assassiner des chefs de la résistance palestinienne à l’étranger: Toute agression contre toute personne au Liban ne restera pas sans punition. Nous refusons que nos ressources soient pillées et que notre souveraineté soit violée, a affirmé le secrétaire général du Hezbollah. 

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha