Israël crée des crises pour former une identité et une cohésion à l'intérieur

11:17 - August 10, 2022
Code de l'info: 3481638
Téhéran(IQNA)-« Au niveau de structure politique, Israël ne bénéficie pas d’une forte cohésion et c’est pourquoi il ne pouvait pas continuer longtemps cette dernière crise. Cette faiblesse porte ce message à la résistance palestinienne que le régime sioniste ne peut entrer dans une guerre d’usure», a expliqué un expert politique iranien.

Gholamreza Kohlaki, chercheur et expert en relations internationales, a expliqué les raisons de la récente attaque du régime sioniste contre Gaza et déclaré : « Le débat principal et important est qu'une évaluation des capacités des forces en présence, devrait se faire à chaque étape. Le régime sioniste et les États-Unis manquent d'informations précises et correctes sur l'Axe de la Résistance, et cherchent à identifier les capacités militaires et sécuritaires du front de résistance.

Israël n'a pas la cohésion nécessaire en termes de structure macro-politique, et ne pourra pas supporter la crise récente pendant longtemps.  Étant donné que la République islamique d'Iran a toujours déclaré son soutien total à l'axe de la résistance, le régime sioniste veut aussi mesurer l'étendue du soutien de la République islamique à ses alliés, en particulier dans un contexte de pression internationale.

Israël n'a pas la cohésion nécessaire en termes de structure macro-politique, et ne pourra pas supporter la crise récente pendant longtemps. Le régime sioniste n'est pas un pays cohérent et de nombreux pays ne l'ont pas reconnu. En fait Le régime sioniste est le résultat d’un regroupement de personnes venues du monde entier, sans identité nationale et sans cohésion. Chaque fois que les cadres de ce système incohérent tremblent, il doit en quelque sorte, recréer cette identité et cette cohésion nationales. A cet égard, créer une crise hors des frontières est un des moyens de reformer cette unité nationale (inexistante). La création d'un sentiment de danger de la part d’un ennemi extérieur, crée une cohésion et une identité à l’intérieur.

Le troisième point concernant les récentes attaques du régime sioniste est qu'ils veulent que le front de la résistance se concentre sur un point focal. Aujourd'hui, le front de résistance joue un rôle dans toutes les parties de l'Asie occidentale et même au-delà de cette région. À cet égard, Manuel Castells a expliqué l’influence du réseau terroriste que les Occidentaux ont créé en Syrie, en Afghanistan, en Libye et en Irak, face auquel la République islamique d'Iran a réussi à concevoir et à développer le réseau du Front de résistance en Asie occidentale, et à faire de la question de la résistance une question institutionnelle.

Une action militaire et stratégique peut être efficace lorsque les politiques, intérieure et étrangère, sont alignées, ce dont manque le régime sioniste. En fait, l'une des raisons les plus importantes de l'acceptation rapide de la demande de cessez-le-feu par les sionistes, était la rapidité et l'intensité de la réponse des groupes de résistance. Ces attaques qui visaient à dissimuler les troubles intérieurs, ont favorisé et aggravé les problèmes et les sionistes ont accepté la demande de cessez-le-feu, trois jours après le début de la guerre, ce qui est le signe d'une grande victoire de la résistance palestinienne, en termes de puissance de dissuasion et d’agression ».

4076976

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha