Le système bancaire islamique en Australie et les technologies modernes

11:17 - August 17, 2022
Code de l'info: 3481721
Téhéran(IQNA)-L’apparition de la finance islamique en Australie n’est que le début d’un immense débat sur le financement moral que les banques cherchent depuis des années à le préserver.

Gustavo Quiroga, directeur général de la société de services numériques « Mobiquity » en Asie et dans le Pacifique, dans une note publiée sur ce site Web, faisant référence aux obligations sociales des banques, a écrit : « La gouvernance environnementale, sociale et d'entreprise (ESG) est devenue le mot clé de l'industrie de la finance en 2022. Cependant, alors que tout semble excellent à première vue, les clients commencent à remettre en question les engagements des banques et des institutions financières, non seulement dans la gouvernance environnementale, mais aussi envers leurs homologues sociaux.  

Ce mois-ci, « Islamic Bank of Australia (IBA) » a reçu sa licence bancaire de « l'Australian Prudential Regulation Authority (APRA) ». Bien qu'il s'agisse d'une licence limitée, il s'agit d'une initiative interessante pour l'inclusion financière et les offres éthiques dans le secteur des services bancaires et financiers locaux.

Une étude du fournisseur de services financiers islamiques « Hijaz » montre qu'un Australien musulman sur trois, admet avoir perdu d'importantes économies en espèces, en raison d'un manque d'options financières appropriées. Pour éviter les détournements de fonds, ces personnes gardent des sommes importantes d’argent dans leur maison et évite de contracter des prêts hypothécaires.

Ces restrictions affectent non seulement le prix final des services des banques et des prestataires de services financiers, mais ont également un impact négatif sur la qualité de vie des musulmans australiens.

En prévoyant d'offrir des prêts conformes à la charia, par le biais de canaux de courtage, IBA est en concurrence pour fournir des services financiers à cette importante communauté de la société australienne qui s'ouvre à la participation financière. Mais l'inclusion de ces services ne concerne pas seulement l'accès à ces services, le rapport 2021 de l'ABA sur les tendances des services bancaires aux consommateurs, a confirmé que les Australiens s'adaptaient rapidement à la période numérique de la banque, ce qui permet de combler le fossé en matière d'inclusion financière et d'expérience des consommateurs.

Cependant, avec les progrès rapides de la technologie, les banques et les institutions financières sont mises au défi d'innover au rythme souhaité par les clients - et peut-être même plus difficilement - à leurs attentes en matière d'expériences fructueuses.

Plus tôt cette année, notre équipe d'ingénierie numérique chez « Mobiquity » a lancé un prototype de banque islamique avec financement en ligne (murabahah) pour soutenir la communauté musulmane mondiale en pleine croissance. Développé en seulement six semaines, le prototype de ce service conforme à la charia, permet à toute institution financière d'enrichir ses services bancaires islamiques grâce à une technologie connectée aux infrastructures.

L'essor de la banque islamique n'est que le début d'un débat beaucoup plus large sur la banque éthique et l'inclusion financière. Un débat que les banques entretiennent depuis des décennies. Le défi consiste à suivre la vitesse à laquelle la société évolue, et la technologie est à l'avant-garde pour influencer ces changements sociaux.

Les produits et services n'ont pas non plus, besoin d'être conformes à la charia, par exemple, nous devons envisager le soutien financier au million de nouveaux immigrants qui sont devenus une partie importante de l'économie australienne au cours des cinq dernières années. La réponse réside dans des services bancaires et financiers personnalisés, qui répondent aux désirs et aux besoins de ces groupes, petits ou grands, mais importants dans notre société.

Dans un monde où la gouvernance d'entreprise et l'influence sociale ajoutent à l'attrait de la marque, la conscience éthique doit être une priorité lors du développement de produits et de services. Cela permet aux consommateurs de prendre des décisions financières grâce à de multiples options de produits et canaux qui répondent à leurs besoins, sans compromettre leurs valeurs. Cela ne peut être réalisé que lorsque les banques adoptent une approche de l'innovation axée sur le comportement des clients.

Sans cette approche, l'écart d'inclusion financière ne fera qu'augmenter et le résultat sera une diminution de la santé financière de la société ».

4073737

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha