Le soulèvement de l'Imam Hussain (AS) est un modèle de lutte pour le peuple palestinien

10:31 - September 19, 2022
Code de l'info: 3482078
Téhéran(IQNA)-« Le soulèvement d'Achoura est « symbole des révolutions contre les oppresseurs » à travers l'histoire », a déclaré Nasser Abu Sharif, représentant du Djihad Islamique à Téhéran.

Nasser Abu Sharif est né en 1965 dans la ville de Tulkarem, en Cisjordanie. En 1985, il fut condamné à 13 ans de prison pour avoir mené des opérations antisionistes. Après avoir purgé sa peine dans les prisons du régime sioniste, il fut exilé en Jordanie, pendant trois ans, puis il s’installa en Irak jusqu'en 2006. Après cela, Abu Sharif a travaillé en Syrie pendant un an au bureau politique du mouvement, puis en 2007, fut nommé représentant du Djihad islamique palestinien en Iran, poste qu'il occupe jusqu'à présent.

ناصر ابوشریف در خبرگزاری قرآن ایکنا

Le représentant du Djihad Islamique Palestinien à Téhéran, dans une partie de son entretien détaillé avec l’Agence iranienne de presse coranique (Iqna), a qualifié le soulèvement d'Achoura de « symbole des révolutions contre les oppresseurs » à travers l'histoire, et a déclaré : « Les luttes des combattants palestiniens se sont aussi réalisées en suivant son nom et son parcours. Le soulèvement de l'Imam Hussein (AS) a été un modèle pour les révolutions islamiques à toutes les époques. La victoire de la Révolution islamique a contribué à la formation et au renforcement des mouvements islamiques dans les territoires palestiniens. Le peuple palestinien regarde l'Iran et le peuple iranien d'une manière différente, et considère ce pays comme un modèle pour toute la région. La mosquée Al-Aqsa est un lieu islamique qui appartient aux musulmans du monde entier, de l'Indonésie, de la Malaisie, des musulmans indiens au Pakistan, à l'Iran, à la Turquie et aux pays arabes et à tous les musulmans du monde. La défense des lieux saints islamiques est le devoir de tous les musulmans. Nous demandons à toute l’Ummah islamique de soutenir la résistance de la nation palestinienne à Jérusalem. Il n'est pas acceptable que d'une part, ils cherchent à renforcer leurs relations avec le régime sioniste, et d'autre part, que la mosquée Al-Aqsa soit exposée à toutes sortes d'agressions religieuses et autres.  Malheureusement, les deux milliards de musulmans de l’Ummah islamique ne remplissent pas leur devoir envers la mosquée Al-Aqsa. La plupart des efforts du Djihad islamique consistent à résister et à affronter le régime sioniste, et il ne s'immisce pas dans les affaires du pouvoir en Cisjordanie ou dans la Bande de Gaza, malgré cela, il a ses propres intérêts économiques et sociaux, et ses institutions culturelles. Comme vous le savez, il existe de nombreuses mosquées dans notre pays, qui invitent à rejoindre les rangs des moudjahidines dans la lutte contre les occupants et ont diverses activités tout au long de l'année. La mosquée est la grande institution du peuple palestinien et est également considérée comme une base pour les activités bénévoles et de djihad, la propagande religieuse et les activités caritatives. Nos combattants du Djihad Islamique effectuent toutes les opérations de martyre au nom de l'Imam Hussain (as). À Jénine, les premiers qui se sont tournés vers les opérations de martyre, étaient appelés « les amoureux du martyre », et l'Imam Hossein était leur modèle. Même leurs commandants, comme Noman Tahaina, (un des commandants de la branche militaire du djihad islamique, tombé en martyr en 2003) était appelé Hussain. Saleh Tahaina se faisait appeler « Abu Karbala », et cela s'applique à de nombreux autres combattants palestiniens. La Révolution islamique en Iran, sous la direction de l'Imam Khomeiny, a créé un grand tremblement de terre et je devrais dire un tsunami, et je crois que la Palestine a été l'endroit le plus touché par la Révolution islamique. De 1950 à 1980, les mouvements gauchistes et nationalistes se sont répandus dans le monde islamique, et les mouvements islamistes étaient faibles. Le réveil islamique le plus important a eu lieu en Palestine, et s'est étendu dans les territoires occupés de 1948, où la nation palestinienne fait face à l'agression sioniste et à la judaïsation de ces régions. Après la victoire de la révolution islamique iranienne, les mouvements islamiques du Jihad islamique et du Hamas se sont formés en Palestine. 

ناصر ابوشریف، مبارز فلسطینی مهمان استدو مبین ایکنا

La bande de Gaza est assiégée par le régime sioniste depuis 2007, et malheureusement ce siège n'est pas seulement sioniste, mais aussi arabe et international. Car sans les encouragements de la communauté internationale et l’indifférence des pays arabes, nous n'aurions pas assisté au siège de cette région où vivent plus de deux millions d'habitants avec des installations minimales et aucun moyen de communication avec l'extérieur. La plupart des habitants de Gaza sont au chômage, plus de 50% des Gazaouis ont moins de 16 ans, et plus de 60% des jeunes sont au chômage. 

Cependant, dans la Bande de Gaza, la résistance a mobilisé de grandes capacités : des missiles, des drones de pointe et de gros équipements militaires, et a atteint un grand pouvoir de dissuasion contre le régime sioniste. En Cisjordanie, depuis la bataille de Saïf al-Quds, nous assistons à une montée de la résistance. Avec le soutien du Djihad islamique, le bataillon de Jénine a atteint Naplouse, Tulkarem, Ramallah, Hébron et d’autres régions. Cela signifie que la situation militaire de la résistance est bonne et s'étend de jour en jour. Au cours de la bataille de 54 heures, près de la moitié des terres palestiniennes occupées ont été fermées, et plus de quatre millions de sionistes se sont réfugiés dans des abris. Ils ont subi de lourdes pertes bien qu'ils ne l'aient pas révélé. Des centaines de maisons et de voitures appartenant aux sionistes, ont été endommagées. Cela montre que la puissance des missiles de la résistance augmente et que la puissance des systèmes de défense du régime sioniste est limitée. Dans le mouvement de résistance, nous sommes prêts à poursuivre la confrontation militaire dans tous les domaines, pour la libération de toutes les terres palestiniennes. La libération de la Palestine est la théorie du Djihad islamique. L'imam Khamenei a toujours dit que la question de la Palestine est « La question » du monde islamique. Cette position devrait être suivie par les érudits de Masjid al-Haram, en Arabie Saoudite. La position d'Al-Azhar devrait être la même que celle de l'imam Khamenei. Les érudits islamiques devraient avoir une telle position car c’est la position islamique correcte. Lorsque la société islamique est exposée à toutes sortes de comportements inhumains depuis près de 100 ans, nous devons nous tenir à ses côtés et non aux côtés du peuple ukrainien. Nous soutenons tous les peuples opprimés et la nation palestinienne fait partie de cette société humaine et doit donc être soutenue. Lorsqu'une nation est privée du droit à l'autodétermination, la morale exige qu'elle soit soutenue. Nous savons que la soi-disant « justice américaine » favorise Israël et les grandes puissances, et ne signifie pas une véritable justice et égalité pour tous. Si l'Amérique est forte aujourd'hui, elle ne le sera pas éternellement. Dans un an, deux ans, 10 ans, 100 ans, cette puissance s'épuisera. C'est l'adhésion aux valeurs morales et humaines qui fait la force des pays. En allant dans cette direction, la République islamique a pris la tête du plan de civilisation islamique dans la région. Dans sa lettre, le guide suprême de la révolution islamique a souligné le soutien constant de la résistance et a déclaré qu’ils resteront avec nous jusqu'à la fin. Israël considère le mouvement du Djihad islamique comme un petit mouvement, faible et terroriste, mais ce petit mouvement a pu arrêter la vie des sionistes sept jours avant la bataille d'Al-Sahat. C'est pourquoi nous disons qu'un petit mouvement peut faire de grandes choses. Si toutes les nations islamiques se mobilisent contre Israël, elles peuvent réaliser de grandes choses. C'est pourquoi Israël a cherché à mettre fin à la guerre moins de 24 heures après le début de la bataille, et cela montre la résilience du Djihad islamique qui selon nous, est la puissance la plus forte au Moyen-Orient. En fin de compte, je remercie le peuple iranien et le leader de l'Iran pour son soutien à la nation palestinienne. Ce soutien, authentique et sincère, confirme que la grande nation iranienne est aux côtés de la nation palestinienne et défend les valeurs islamiques et humaines. La nation iranienne mérite d'être un partenaire dans la création d'une civilisation islamique et humaine, loin des valeurs américaines et sionistes qui nous ont été imposées. Merci à cette grande nation pour sa persévérance sur notre chemin ».

ناصر ابوشریف، نماینده جنبش جهاد اسلامی فلسطین در ایران مهمان ایکنا

4081241

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha