Le parlement européen se dit inquiet de la situation des minorités religieuses en Afghanistan

9:56 - November 26, 2022
Code de l'info: 3482789
Téhéran(IQNA)-Le parlement européen a exprimé son inquiétude sur la situation des minorités y compris des Hazara, des hindous, des sikhs, des chrétiens et autres en Afghanistan, après la prise de pouvoir par les Taliban en août 2021.

Selon l’agence de presse Anadolu, les députés du parlement européen ont exprimé leur inquiétude, en adoptant une résolution, de la vive violation des droits de l’homme, surtout ceux des femmes en Afghanistan.

La régression stupéfiante des droits des femmes et des filles sous le régime des Talibans peut être considérée comme un apartheid de genre, déclarent les députés. Ils demandent aux autorités en Afghanistan de veiller à ce que les femmes puissent à nouveau participer activement à la vie publique.
 
Cela doit être une condition essentielle si la communauté internationale veut avoir des relations avec les Talibans, expliquent-ils. Dénonçant l'interdiction de l'enseignement secondaire pour les filles, le Parlement rappelle les promesses des Talibans sur l'accès à l’éducation pour les femmes et exige qu’ils honorent dès à présent leurs engagements.

Le Parlement regrette profondément que, depuis la prise du pouvoir par les Talibans, l'accès à l'information soit devenu de plus en plus difficile, que l'indépendance journalistique ait été restreinte et que les organisations de la société civile aient été soumises à des pressions croissantes.

Les députés s'alarment également de l'impact dévastateur du changement climatique et de la dégradation de l'environnement en Afghanistan, qui est classé par les Nations unies comme le sixième pays au monde le plus touché par les menaces liées au climat. Ils demandent à la communauté internationale d'agir en urgence pour aider les Afghans à faire face à cette situation dramatique.
4102243

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha