L’homme retrouve la paix en se réfugiant au créateur du monde

11:17 - November 29, 2022
Code de l'info: 3482824
Téhéran(IQNA)-N’êtes-vous pas inquiet d’être avalé par la terre ? C’est une question que pose un verset du Saint Coran. Cet événement n’a-t-il pas eu lieu à plusieurs reprises ? Dieu dit que l’homme n’a aucun refuge sauf Lui.

L’ayatollah Mahdi Hadavi Tehrani, professeur des centres théologiques iraniens a dit : "Dans le verset 16 de la sainte sourate al-Mulk, Dieu dit : مَنْ فِي السَّمَاءِ أَنْ يَخْسِفَ بِكُمُ الْأَرْضَ فَإِذَا هِيَ تَمُورُ Etes-vous à l'abri que Celui qui est au ciel vous enfouisse en la terre? Et voici qu'elle tremble! Cheikh Toussi a dit que ce verset menace les incroyants, ajoutant : مَنْ فِي السَّمَاءِ renvoie à Dieu, cependant il ne veut pas rappeler que Dieu est dans le ciel, mais il rappelle Sa domination et parle d’un Dieu qui sait tout.

Contrairement à Cheikh Toussi, l’Allameh Tabatabaï croit que من فی السماء peut renvoyer à Dieu, mais c’est opposé à l’apparence du Coran. Nous avons un ciel naturel où se trouvent les étoiles, mais, dans la plupart des versets coraniques ou plutôt dans tous les versets du Saint Coran, on parle des cieux spirituels et des étapes supérieures du monde et pas du système solaire et du ciel qui se trouve au-dessus de la terre.
 
Il n'y a aucune contradiction entre l'interprétation de cheikh Toussi et celle d'Allameh Tabatabaï car tous les deux notent que Dieu est le Pouvoir Absolu.
 
Le verset demande aux gens s'ils sont inquiets s'ils sont avalés par la terre. Cela n'est-il pas déjà arrivé à l'humanité ? Dieu dit que les humains n'ont d'abri sûr que Lui-même. Si quelqu'un qui se souvient toujours de Dieu et si même avalé par la terre, il sera guidé vers le paradis, mais ceux qui ne le sont pas sont constamment confrontés au danger d'élimination.
 
Par conséquent, nous devons toujours nous souvenir de Dieu et compter sur Lui. Nous devrions Lui demander de nous protéger car, en l'absence de Son soutien, nous serons détruits.

Nous voyons chaque jour les phénomènes naturels sans porter notre attention sur eux. Dans les versets ultérieurs, Dieu demande à l’homme s’il ne voit pas les oiseaux au-dessus de sa tête, déployant et repliant leurs ailes tour à tour ? Celui qui les tient dans le ciel est Dieu et qu’Il est sur toute chose, Clairvoyant.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha