Par où commencer la mémorisation du Coran?

9:43 - December 03, 2022
Code de l'info: 3482863
Téhéran(IQNA)-La mémorisation du Saint Coran est l’un des thèmes favoris des amateurs du Saint Coran. Cependant il existe différentes idées et méthodes dont certaines qui ne sont pas bonnes et dont les utilisateurs connaissent l’échec et se désespèrent.

En ce qui concerne la mémorisation du Saint Coran, il y a deux procédés. Il existe des gens qui mémorisent le Coran par intérêt personnel. Pour ces gens, il n’existe aucun ordre précis et ils peuvent commencer par les parties qu’ils préfèrent.

Mais il y a aussi des gens qui mémorisent le Coran pour participer aux compétitions et aux concours, pour participer à des cours et débats entre mémorisateurs. Dans ce cas, il faut agir selon un ordre et un programme précis, parce que le principe de la mémorisation s’appuie sur un ordre qu’il ne faut pas mésestimer.

Ces gens, s’ils sont enfants, doivent commencer par la 30e partie du Coran, cependant, s’ils sont grands, c’est eux qui décident et ils peuvent commencer par le début du Coran. Bon nombre de maîtres coraniques estiment que la 30e partie du Coran est la porte de la mémorisation, mais il est important, pour les mémorisateurs, de suivre absolument le procédé, par la mémorisation de la première partie.

Après la mémorisation de la 30e partie du Saint Coran, nous sommes témoins d’une perte d’intérêt, de la part des mémorisateurs. Est-ce qu’il y a un problème ? Non. La réponse est que, pour la mémorisation de la 30e partie du Saint Coran, les enfants se concentrent sur la mémorisation d’une sourate et quand ils en arrivent à la mémorisation de la sourate Baqarah, ils ont peur. Ce alors que la mémorisation de la 1er partie du Saint Coran est bien facile. Alors quel est le problème ? La mémorisation chez ces personnes, est basée sur celle d’une sourate et par des lignes. Si les mémorisateurs suivent selon une méthodes linéaire, la mémorisation de la sourate Baqarah sera aussi facile que celle des petites sourates.

Par ailleurs, certains autres experts estiment que le processus de mémorisation devrait commencer à partir des cinq dernières parties qui commencent par la sourate Muhammad. Leur raisonnement est que ces parties incluent davantage de connaissances et de concepts islamiques.
 
Il y a aussi d'autres maîtres qui soulignent la tâche difficile de mémoriser les parties 20 à 30 à la fin car ils pensent que le cerveau des mémorisants peut être fatigué, recommandant aux individus de faire cette partie en premier. Bien que certains autres experts ne partagent pas cette idée. Un point sur lequel tous les maîtres s'accordent est que la mémorisation doit avoir un caractère déterminé.

Prénom:
Email:
* Commentaire:
captcha