8:50 - July 13, 2007
Code de l'info: 1561636
Mali (IQNA)- C'est pour tenter de renouveler et de renforcer cet engagement des femmes pour cette religion qu'en 1996 fut créée, à l'issue d'une assemblée générale, l'Union nationale des associations des femmes musulmanes du Mali (UNAFEM).
Une nouvelle force s'installait pour que rayonne davantage l'islam dans ce pays.
L'UNAFEM a tenu, en 2001, son premier congrès ordinaire et c'estait le deuxième.
Grâce à l'appui du gouvernement, des leaders religieux et d'autres partenaires, l'UNAFEM a pu former certaines de ses adhérentes à lire le Coran, à écrire et à commenter les hadiths.
L'effet positif est mesurable à l'amélioration des comportements quotidiens des femmes. "L'UNAFEM prend de l'essor et se développe à notre plus grande satisfaction", s'est réjouie Mme Tall Fatou Soukho, sa présidente, ajoutant : "Que constate-t-on aux différents lieux de culte ? Les musulmans, quelle que soit leur sensibilité, se côtoient, se tolèrent, se respectent et surtout fraternisent.
" L'UNAFEM compte des représentations de Kayes à Kidal et regroupe plus de 126 associations.
L'implantation de l'UNAFEM à travers le pays prouve à suffisance le dynamisme des femmes musulmanes, décidées à construire l'entente au sein de toutes les communautés maliennes, a constaté Mme Touré Lobbo Traoré qui a tenu à saluer et à féliciter toutes celles qui, par leur engagement, se sont investies pour le renforcement de la cohésion sociale dans ce pays.
L'épouse du chef de l'État qui préside la Fondation pour l'enfance, a salué également toutes les initiatives et les actions de l'UNAFEM destinées à développer la solidarité entre les populations.
Elle a cité à ce propos les nombreuses distributions de produits alimentaires aux démunis à l'occasion du Maouloud, du Ramadan et des fêtes de Tabaski.

Source: essor.gov.ml
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: