13:48 - October 07, 2007
Code de l'info: 1589158
Téhéran (IQNA)-"Le premier verset de la sourate "la lune" nous apprend que la lune s'est fendue en deux parties
Des photos de la NASA de la surface de la lune montrent l'existence de fentes qui vont dans le sens de ce verset."
L'Hojat-ol-islam Bi'azar Shirazi, lors d'une conférence sur le miracle du Prophète (SAWA) et les recherches de la NASA, organisé par les services culturels de l'université islamique Azad à l'exposition internationale coranique de Téhéran, le 4 octobre, a fait un discours dont voici le texte complet :
"«اقْتَرَبَتِ السَّاعَةُ وَانشَقَّ الْقَمَرُ»" est le premier verset de la sourate "la lune" et concerne le miracle du Prophète de l'islam (SAWA), à la demande des habitants de la Mecque qui accusaient le Prophète (SAWA) de magie et de sorcellerie et ne croyaient pas en ses paroles. Les puissants de la Mecque demandèrent au Prophète (SAWA) un miracle qui ne laisserait aucun doute sur l'authenticité de sa prophétie, un miracle dans le ciel, là où la magie n'avait aucun pouvoir : " Si tu es vraiment un Prophète et non un sorcier, coupe la lune en deux !" le prophète (SAWA) répondit :" Si je demande cela à Dieu et qu'Il accepte, deviendrez-vous musulmans ? Les Mecquois répondirent qu'ils accepteraient alors de se convertir à l'islam. C'était un soir de pleine lune, le Prophète (SAWA) partit avec les gens de la Mecque aux alentours de la ville, une fois arrivés dans la nature, le prophète (SAWA) implora Dieu de faire ce miracle. C'est alors que la lune se fendit en deux moitiés. Abou Jahal qui était un homme de mauvaise foi et l'ennemi du Prophète (SAWA), s'exclama que c'était peut être un autre tour de magie et qu'il fallait attendre que les bédouins reviennent du désert pour leur demander s'il avaient vu la même chose. Quelques bédouins qui revenaient du désert, déclarèrent qu'ils avaient vu la même chose, mais certains refusèrent encore de croire au Prophète (SAWA)."
"Le premier verset de la sourate " la lune" fait allusion à cet événement et à la fente de la lune en deux parties «وَانشَقَّ الْقَمَرُ». Le verset fait allusion à un miracle divin "Voyez ce signe et ce miracle de Dieu". Malgré cela certains contemporains du Prophète (SAWA) qui avaient vu de leurs propres yeux cet événement, refusèrent de croire et continuèrent à parler de magie et de sorcellerie «وَ یَقُولُوا سِحْر مُّسْتَمِرٌّ ٌ , certains nièrent tout simplement وَ كَذَّبُواْ بِآیَاتِنَا , et certains interprétèrent le verbe au futur comme étant un des signes de la Parousie de l'Imam du temps ( Que dieu hâte sa venue)."
" L'islam a ses miracles, dont l'un est le Coran, si vous demandez aux juifs ou aux chrétiens, des preuves de l'authenticité de leur religion, ils vous répondront qu'ils n'ont plus en leur possession, le bâton de Moise qui happait les œuvres des magiciens, et les chrétiens vous diront que Jésus n'est plus là pour ressusciter les morts et guérir les malades. Or, si vous posez cette question à un musulman, il vous répondra que nous avons un miracle qui a fait couler beaucoup d'encre et dont les scientifiques peuvent encore en voir les effets aujourd'hui."
"Le professeur David Peitkook, qui est actuellement président du parti islamique anglais, a reconnu qu'il était devenu musulman, grâce au verset اقْتَرَبَتِ السَّاعَةُ وَانشَقَّ الْقَمَرُ qui est le premier verset de la sourate " la lune" : "J'aimais étudier les religions, j'avais un ami musulman à qui j'ai dit que j'aimerais faire une recherche sur l'islam, il m'a donné un Coran en anglais, cela m'a fait très plaisir. Le soir j'ai commencé à feuilleter le Coran et je suis tombé sur la sourate "la lune" cela m'a intrigué, que disait le Coran sur la lune ? اقْتَرَبَتِ السَّاعَةُ وَانشَقَّ الْقَمَرُ quelle chose bizarre ! Comment la lune s'était-elle recollée si elle s'était vraiment coupée en deux ? Je ne suis arrivé à aucune conclusion, cela m'a découragé et j'ai abandonné ma lecture du Coran à cause de ce verset.
Trois jours plus tard j'ai vu à la télé une émission sur les astronautes, le présentateur leur demandait pourquoi avoir fait de telles dépenses pour aller sur la lune alors que des gens mouraient de faim sur terre. Est-ce que cela n'aurait pas été mieux de dépenser cet argent pour les gens qui sont dans le besoin ? L’astronaute répondit que cet argent n'avait pas été dépensé pour rien et que nous étions arrivés à un résultat qui dépassait de loin cet investissement. Le présentateur intrigué demanda quelle était cette découverte si importante. Il répondit que des études nous avaient montré des fissures à la surface de la lune, que nous n'avions jamais été capables de donner une interprétation exacte de ce phénomène jusqu'à Apollo 10, et qu'une série de photos que nous avions pu prendre à 14 Km de distance, montraient de façon évidente que la lune avait subi une grande fissure dans le passé. "Lorsque nous avons atterri avec Apollo 11, nous avons pu voir cette fissure de façon exacte, des études détaillées nous ont permis d'arriver à certaines conclusions qui auraient été impossibles sans ces voyages.
La NASA a fait des études sur ce sujet pendant plusieurs années, il existe des fissures en spirales, des fissures en cercles qui font parfois des milliers de Km de diamètre et enfin des fissures qui entourent complètement la lune. Les scientifiques pensent que les fissures circulaires sont le résultat de tombées de météorites, les photos que nous avons prises montrent que les fissures qui entourent la lune sont le résultat d'un "recollage" des deux moitiés de la lune ! "
Le professeur David Peitkook, bouleversé par ces révélations des astronautes et par ce miracle d'il y a quatorze siècles dont nous avons encore les traces aujourd'hui dit que ce phénomène est aussi visible sur terre : " Au fond des océans, des fissures gigantesques apparaissent qui se recollent grâce à la lave, et qui constituent parfois de hautes montagnes au fond de l'océan."
Un scientifique allemand a découvert que les continents étaient à l'origine attachés, leur séparation est intervenue à la suite de fissures au fond des océans, et leur distance augmente de jour en jour de quelques centièmes de centimètres. Le verset coranique وَالأَرْضَ مَدَدْنَاه َ fait allusion à ce phénomène qui est une découverte récente de la géologie. "
Mais est-ce que ce miracle a été vu uniquement dans la péninsule arabe, à l'époque du Prophète (SAWA), poursuit L'Ayatollah Bi'azar qui fait allusion au professeur Mohamad Hamida. Cet écrivain parle dans l'un de ses livres sur la biographie du Prophète (SAWA), d'un manuscrit hindou qui se trouve au musée de Londres en grande Bretagne, et qui fait état d'une séparation de la lune il y a quatorze siècles : " Un des princes de la région sud ouest de l'Inde et les gens de la région ont vu cet événement qu'ils racontèrent aux commerçants musulmans de passage dans la région. Les commerçant arabes leur racontèrent qu'il s'agissait d'un miracle de l'islam, le prince hindou envoya alors son fils en Arabie pour se renseigner sur cet événement et se convertit par la suite à l'islam."
L'Ayatollah Bi'azar explique ensuite comment les étudiants des sciences coraniques et de Hadith, peuvent travailler dans le domaine scientifique : " Dans le passé, certains commentateurs faisaient une comparaison entre les versets et les théories scientifiques. Par la suite, les théories évoluaient alors que le Coran lui, restait fixe. Le fait de vouloir accorder les versets avec des théories scientifiques en constante évolution, posait des problèmes d'interprétation. Nous devons considérer le texte coranique comme principe de base et présenter les théories scientifiques qui s'accordent avec le Coran, et non le contraire. Aujourd'hui, la méthodologie a complètement changé, nous sommes en présence d'événement évidents qui sont constatés par les scientifiques et qui ne laissent aucun doute. Par exemple, le fait que la terre soit ronde, était une théorie jusqu'à l'époque de l'auteur du "Hada'egh", actuellement nous prenons des photos de la terre et nous voyons bien qu'elle est ronde. Aujourd'hui de nombreuses vérités scientifiques du Coran sont visibles, cependant comme le dit le Coran قُلْ أَنزَلَهُ الَّذِی یَعْلَمُ , ce livre a été révélé avec la science divine, non avec la science humaine, c'est à dire avec la science immense qui est en relation avec Dieu, la fin du monde, la nature et le monde invisible, non la science humaine qui est limitée.
Le Coran nous a fait cette promesse : سَنُرِيهِمْ آیَاتِنَا فِی الْآفَاقِ وَفِی أَنفُسِهِمْ حَتَّى یَتَبَیَّنَ لَهُمْ أَنَّهُ الْحَقُّ"Nous montrerons très vite nos signes à l'être humain, dans l'univers et dans sa propre nature", pour prouver l'authenticité de Dieu."
Bi'azar a enfin ajouté : " le Coran qui dit وَیَرَى الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ الَّذِی أُنزِلَ إِلَیْكَ مِن رَّبِّكَ هُوَ الْحَقَّ , est la vérité. Les gens doués de science s'en rendent compte et aujourd'hui de nombreux savants et scientifiques se convertissent à l'islam en voyant ces versets sur l'univers et la création de l'être humain. Malheureusement nous abordons les versets coraniques de façon très superficielle, nous ne faisons que les lire et il existe des signes dans l'univers et dans la création auxquels nous restons indifférents :
وَكَأَیِّن مِّن آیَةٍ فِی السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ یَمُرُّونَ عَلَیْهَا وَهُمْ عَنْهَا مُعْرِضُونَ
Prénom:
Email:
* Commentaire: