11:14 - December 03, 2007
Code de l'info: 1607932
Canada (IQNA)- Un musulman canadien qui accuse Air Canada d'avoir pratiqué le ‎profilage racial parce qu'on lui a refusé l'accès à un vol, il y a trois ans, a logé une plainte ‎officielle auprès de la Commission canadienne des droits de la personne.‎
Alors qu'il tentait d'acheter un billet à Vancouver pour se rendre à Victoria, en mai 2004, ‎Shahid Mahmood affirme avoir fait l'objet d'un signalement en vertu duquel il était ‎considéré comme une menace à la sécurité, malgré des documents d'identité ‎gouvernementaux valides et le fait qu'Air Canada ne disposait pas encore d'une liste ‎canadienne d'exclusion aérienne.‎
En conférence de presse à Toronto, M. Mahmood a expliqué qu'il a tenté à plusieurs ‎reprises d'obtenir d'Air Canada des explications sur les raisons pour lesquelles il avait été ‎étiqueté comme un risque pour la sécurité, sans succès. Le caricaturiste politique, qui a ‎grandi au Pakistan et réside à Toronto, croit qu'on l'a refusé sur le vol à cause de sa race ‎et de sa religion.‎
Selon Nicole Chrolavicius, l'avocate de M. Mahmood, il s'agit du premier cas de ce genre ‎au Canada, et c'est un exemple de ce qui arrive à d'autres Canadiens musulmans de ‎voyager par avion.‎
Comme le programme canadien d'exclusion de passagers susceptibles de représenter une ‎menace pour la sécurité, «Protection des passagers», n'existait pas au moment où ‎l'incident s'est produit, Air Canada se servait vraisemblablement des données des États-‎Unis sur les menaces potentielles, a laissé entendre l'avocate.‎
Source: cyberpresse
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: