12:05 - December 05, 2007
Code de l'info: 1608732
Marseille (IQNA)- La 4e édition du festival de L'Aïd el-Kebir dans la cité débute vendredi à Marseille.
Lancé il y a quatre ans par l'Union des familles musulmanes (UFM 13) des Bouches-du-Rhône afin de faire partager la grande fête de l'Aïd, ce festival recueille des soutiens aussi divers que ceux des consulats des Etats-Unis et d'Indonésie, de dizaines de centres sociaux et d'associations de quartiers de Marseille ou du Centre culturel juif Fleg.
"On a un grand nombre de partenaires qui n'ont rien à voir de près ou de loin avec le monde musulman. Le succès, c'est l'adhésion de la poulation et la mixité de notre public", estime Nassera Benmarnia, la principale organisatrice.
En 2006, environ 20.000 personnes de tous horizons ont fréquenté le festival, soit lors de la grande fête de l'Aïd, soit lors des expositions, séances de cinéma et thés dansants. Ils étaient 12.000 en 2005, selon les organisateurs.
Cette année, le thème de la diversité prend une résonnance particulière alors que le président Nicolas Sarkozy a créé un ministère de l'Immigration et de l'identité nationale.
Toujours côté cinéma, une soirée africaine sera proposée le 13 décembre avec notamment un documentaire sur les femmes sénégalaises et leur vision de l'islam.
Le débat sur Religions, identité nationale et diversité (08/12) réunira l'islamologue Ghaleb Bencheikh, le psychanalyste Fethi Banslama et la chercheuse du CNRS Emmanuelle Santelli.
Le programme propose par ailleurs exposition et ateliers sur la calligraphie, un concert avec le rappeur marseillais
L'Aïd el-Kebir ou Aïd al-Adha, une des plus importantes fêtes musulmanes, commémore le sacrifice d'Abraham.

Source: tv5
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: