16:09 - February 16, 2013
Code de l'info: 2497335
Damas(IQNA)- Le mufti de la Syrie, Ahmad Badreddine Hassoun a critiqué la position de Yousef Qardaoui, président de l’Union des Ulémas musulmans sur la crise en Syrie.
Selon IQNA, Hassoun dans une interview accordée à la chaîne al-Mayyadine, a précisé: « La Syrie paye le prix de ses positions soutenant les causes arabes. La seule faute qu'on retenait contre elle, c'est qu'elle ne s'était pas pliée ou soumise aux projets et aux diktats américains et sionistes, destinés à démembrer la région ».
Hassoun a rejeté la responsabilité du sang coulé en Syrie aux hommes de religion des pays de Golfe Persique, dont notamment ceux qui se trouvent en Arabie Saoudite et au Qatar, qui avaient incité au "Djihad".
"Si l’Union des Ulémas musulmans aurait voulu régler la crise syrienne, elle aurait envoyé une délégation en Syrie pour œuvrer en faveur de la réconciliation entre les syriens au lieu d'inciter au Djihad et d'amasser l'argent pour combattre", a-t-il estimé.
Il a appelé les ulémas de la nation islamique à être attentifs devant les tentatives des pays occidentaux qui sont venus en Iraq et l'avait détruit sous prétexte de le libérer et d'y réaliser la démocratie, avertissant que ces pays œuvrent à réaliser les mêmes objectifs en Syrie, au Soudan, en Egypte, en Libye, en Tunisie et dans toute la région.
1189429
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: