8:31 - December 19, 2017
Code de l'info: 3464930
L’Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) a restauré une mosquée historique en Algérie, réputée comme l’un des symboles de l'indépendance du pays.

 Algérie : La mosquée de Ketchaoua  a été restaurée
La mosquée de Ketchaoua a été construite pendant le règne ottoman au 17ème siècle dans le quartier de la Kasbah dans la capitale Alger.


Bien que la mosquée soit devenue une cathédrale au 19ème siècle avant de redevenir une mosquée en 1962, elle a conservé sa grandeur originelle.


Pour restaurer la mosquée, l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) a eu recours à l’expertise des historiens et des chercheurs et la restauration a respecté le plan ottoman originel. Au terme des travaux, c’est avec acclamation que l’entreprise de la TIKA a été accueillie.


Ilber Ortayli, un éminent historien turc, s’est dit « extrêmement satisfait de la restauration ».


« C’est une contribution importante pour l'Algérie, pour notre histoire », a-t-il indiqué, tout exprimant son souhait de voir le palais Hasan Pacha qui se trouve à côté de la mosquée restauré de la même manière.
Ihsan Sureyya Sirma, un universitaire turc, a évoqué la beauté de l’édifice, et notamment la splendeur des vitraux de la mosquée.


Idris Bostan, un autre universitaire turc, a déclaré que la mosquée était à la fois une œuvre de l'ère ottomane et un symbole de l'histoire algérienne.


Orhan Aydin, le coordinateur du programme Algérie de la TIKA, a expliqué que la restauration a été très encadrée car la mosquée est inscrite au patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).


Soulignant que le travail a été accompli avec l'approbation des ministères algériens de la Culture, des Affaires religieuses, et du Logement, Aydin a précisé que des architectes, des archéologues et des ingénieurs ont supervisé le projet.


Aydin a indiqué qu’au cours des trois années de travaux, plusieurs officiels, diplomates et chercheurs turcs, algériens et étrangers ont loué le projet.


Bâtie sur la côte méditerranéenne, la mosquée de Ketchaoua est un symbole important de l'histoire de l'Algérie.


Elle a d'abord été utilisée comme dépôt militaire pendant l’occupation française et servit plus tard de résidence aux archevêques d'Alger.


Après la démolition de la mosquée en 1844, une grande église fut construite sur ses ruines et le bâtiment demeura une cathédrale jusqu'à l'indépendance de l'Algérie en 1962, année durant laquelle le monument a retrouvé son identité islamique.


La zone en face de la mosquée est connue comme la Place des Martyrs, en commémoration de la guerre de libération et de l’expulsion de l’occupation française.


La mosquée est, depuis 1962, l’un des symboles de l’Indépendance et l’un des sites algérois les plus prisés.


Fondée en 1992, la TIKA finance et coordonne de nombreux projets de développement en Turquie, dans l’espace turcophone et à travers le monde.


Depuis 2002, et avec l’ouverture de la politique étrangère de la Turquie, la TIKA a substantiellement étendu ses activités pour lancer des projets économiques, humanitaires et culturels aux quatre coins du monde. 

trt

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: