11:02 - December 12, 2018
Code de l'info: 3468122
Lors d’une réunion au Bureau du guide suprême en Irak, qui réunissait les responsables culturels iraniens, les participants ont souligné les affinités culturelles entre les deux pays.

Au cours de cette réunion, l’Ayatollah Seyed Mojtaba Hosseini, a présenté les caractéristiques des croyants et un hadith de l’Imam Sadegh (as) sur la nécessité de l’union des musulmans, et déclaré : « Nous avons organisé une réunion à l’université « Nahrain » de Bagdad, à laquelle ont participé divers groupes et institutions chiites et sunnites. De nombreux articles portaient sur la coopération et les relations entre les adeptes des diverses religions ». 

L’ambassadeur iranien en Irak, Iraj Masjedi, présent à la réunion, a évoqué certains événements dans le domaine politique et de sécurité, ajoutant que la coopération entre l'Iran et l'Irak, avait une longue histoire et que les deux pays avaient de nombreuses convergences culturelles, religieuses et politiques. 

« Lors de la visite du président irakien Barham Saleh en Iran, et de sa visite au Guide suprême, le guide suprême a souligné que la coopération et les relations entre les deux pays s’étaient renforcées et a exprimé sa gratitude au peuple irakien et aux autorités irakiennes pour leur accueil et l’organisation du pèlerinage d'Arbaïn », a-t-il dit. 

L’Hojat ol-islam Gholam Reza Abazari, attaché culturel iranien et secrétaire de la commission culturelle iranienne en Irak, a présenté un rapport sur les activités culturelles et ajouté: « L'événement culturel et religieux le plus important qui a marqué les deux pays ces dernières années, est le pèlerinage d’Arbaïn, et les deux pays ont fait beaucoup d’efforts pour organiser au mieux, ce grand événement religieux et culturel ». 

L’attaché culturel iranien à Bagdad a déclaré que l'appel du guide suprême au développement des relations entre les deux pays, devait être au centre des activités de toutes les organisations et institutions car l'Iran et l'Irak ont de nombreux points communs et un important rôle culturel. 

« L’attitude constructive et positive des institutions iraniennes en Irak, constitue un pont entre les deux pays », a-t-il dit. 

L’Hodjat ol-islam Alam ol Hoda, responsable du bureau du guide suprême à Najaf, Hamid Makarem, consul iranien à Najaf, des représentants de l'Association des télévisions et radios islamiques, le représentant du guide suprême à Kadhimiya, des membres du bureau de restauration des mausolées, le représentant du guide suprême au centre Al-Mustafa Al-Almayah et de la radio télévision iranienne, étaient présents à la réunion. 
3771385

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: