8:34 - December 28, 2018
Code de l'info: 3468269
Depuis quatre ans, la magie de Noël fait des merveilles à Long Island, dans l’Etat de New York, rassemblant chrétiens et musulmans autour d’un délicieux repas festif, mais aussi et surtout d’un socle de valeurs communes, charitables et fraternelles, qui sont exaltées chaque année avec une joie renouvelée.
Sous l’impulsion de l’église méthodiste Westbury et du Centre islamique local, une brigade bienveillante de bénévoles, représentant les deux religions, s’est à nouveau formée avec un enthousiasme partagé, afin d’accueillir chaleureusement près de 200 personnes que la vie n’a pas épargnées, sans toit ou alors de fortune, sans ressources ou si peu, et certaines même sans famille.
 
« Nous travaillons ensemble comme une vraie famille », a déclaré avec émotion le Dr Isma Chaudry, une éminente personnalité du Centre islamique de Long Island. « Nous sommes heureux de réunir cette année encore les plus défavorisés d’entre nous, de veiller sur eux, qu’ils soient chrétiens ou musulmans, comme si nous étions tous des gardiens les uns envers les autres, de leur offrir une parenthèse de bonheur à l’occasion de la grande fête de Noël, de resserrer les liens, c’est ce que toute communauté se doit de faire », a-t-elle insisté.
 
A l’unisson, le Révérend Elon Sylvester, l’autre grand initiateur de cette belle célébration interreligieuse de Noël, a renchéri au micro de la chaîne CBS : « Nous sommes issus des religions abrahamiques, qui nous invitent constamment à nous élever et à ouvrir nos cœurs pour ne laisser personne au bord de la route, surtout les plus vulnérables et les moins chanceux d’entre nous ».
 
Tandis que les regards des enfants s’illuminaient devant les cadeaux, joliment empaquetés, qui leur étaient destinés, sous l’œil attendri de leurs parents à qui des vêtements et produits de première nécessité furent remis, l’un des bénévoles musulmans, Ahmed Chaudhry, a tenu à rappeler l’importance de la figure de Jésus dans les sources scripturaires de l’islam.
 
« Une grande partie du Coran et de la Bible sont si intimement liés, Jésus étant un personnage très respecté, de première importance dans notre foi. Je pense donc que nos similitudes doivent l’emporter sur nos différences et qu’elles sont un excellent moyen de rassembler les gens », a-t-il appelé de ses vœux de manière vibrante.
oumma
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: