8:54 - April 13, 2019
Code de l'info: 3469175
Des manifestations anti-américaines ont été organisées vendredi à travers l'Iran pour soutenir le CGRI (Corps des Gardiens de la Révolution Islamique) placé par Trump sur la liste noire.
Toutes les villes iraniennes, dont Téhéran, Qom, Qazvin, Ispahan, Zanjan, Semnan, Ardabil, Hamadan, Yazd, Bouchehr, ainsi que les villes des provinces du Mazandaran, du Gilan, du Kurdistan, du Lorestan, de Kermanchah, du Sistan-et-Baloutchistan, du Khorasan septentrional (nord-est), du Khorasan méridional, du Khorasan Razavi, et de Chahar Mahal et Bakhtiari (centre) ont été ce vendredi après la prière du vendredi la scène de manifestations populaires en soutien du CGRI, dont le nom a été inscrit par les États-Unis sur leur liste des organisations terroristes.
 
Dans le communiqué de ces manifestations est-il écrit : « Le CGRI est né de la Révolution islamique. Il est issu du peuple. Cette force, qui est le fruit de la puissance de l’Iran islamique, a eu une existence brillante depuis 40 années. Elle a été présente sur toutes les scènes. Elle a participé à la lutte contre le terrorisme soutenu par les États-Unis. Elle a fait ses preuves lors des huit années de Défense sacrée.
 
La peur du régime israélien infanticide et la colère de Trump s’expliquent par la puissance du CGRI et son influence dans la région. Nous considérons comme notre mission religieuse et humaine de continuer d’apporter notre soutien aux pays et aux peuples opprimés par les puissances hégémoniques.
 
Nous mettons en garde les États-Unis et le régime israélien contre leurs crimes commis dans les territoires palestiniens. Nous reconnaissons les territoires palestiniens, dont Qods, et le Golan syrien, comme partie intégrante des terres musulmanes. Toute mesure prise par les ennemis de l’islam à ce propos est contraire au droit international et vouée à l’échec. »
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: