7:36 - October 14, 2019
Code de l'info: 3470835
Près de 200 personnes, de toutes confessions et convictions, se sont réunies à Toulouse ce matin dès 9h pour une marche pacifique interreligieuse. Le but : favoriser la paix et le dialogue dans une époque où les fanatismes prolifèrent. 
Protestants, juifs, musulmans, catholiques, et même athées ou agnostiques, tous défilent pacifiquement dans les rues de Toulouse ce dimanche matin. Cette marche, à l'initiative du collectif "Pour construire la paix, osons la rencontre" veut répondre à la violence par le dialogue, quatre jours après la fusillade de Halle en Allemagne, où un homme a attaqué une synagogue et fait deux morts.
 
"Accueillir tous les horizons"
Pour la 3e édition de cette marche interreligieuse, 200 personnes sont venues échanger sur leur expérience de la religion. Chacune d'entre elle est mise à l'honneur : les marcheurs ont été accueillis à l'Espace juif de Toulouse, avant de se rendre dans un temple protestant. Un acte qui permet de revenir au fondement même de ce lieu, comme l'explique le pasteur Herizo Rajakoba : 
Ce lieu n'a pas de caractère sacré. Avoir des personnes de différentes religions lui redonne sa vocation première : accueillir tous les horizons. 
 
La planète, un "trésor partagé"
Le défilé s'est ensuite orienté vers le Jardin Niel à Saint-Agne. Tout le monde s'est assis pour écouter l'intervention de musulmans. C'est aussi l'occasion de parler du thème phare de cette marche : l'environnement. 
 
On est pris dans l'état d'esprit de faire pour soi mais pas pour les autres. La terre c'est un trésor partagé. Et c'est un trésor à protéger. 
 
Au terme de cette marche riche en dialogues et en partages, les participants ont pu s'ouvrir un peu plus aux autres. Et prouver que quelle que soit sa religion, une cohabitation pacifique est possible. 
francetvinfo
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: