10:04 - October 30, 2019
Code de l'info: 3470968
Au lendemain de l'attaque contre la mosquée de Bayonne et après la polémique sur le voile, les musulmans reconnaissent un certain malaise comme l'explique Tareq Obrou. 
Y-a-t-il un malaise avec les Français de confessions musulmanes en France ? Depuis plusieurs semaines les polémiques se multiplient notamment depuis l'affaire du voile qui a éclaté au Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté le 11 octobre. Avec l’attaque de la mosquée de Bayonne lundi, le climat est même passé de délétère à anxiogène. 
 
Pour l’imam de la mosquée de Bordeaux, Tareq Obrou, pour les musulmans, il est difficile de se sentir intégré dans la société française.
 
"Une majorité de musulmans ont le sentiment d’être à l’écart de la société et que leur religion n’est pas bien accueillie. La vérité, c’est que les musulmans sont inquiets, ils ont un sentiment assez négatif, ils vivent très mal leur religion", affirme-t-il.
 
Ce n’est pas que le voile et le ‘hallal’
Selon lui, si la France, qui est un pays laïque, doit faire de la place à l’islam comme elle le fait pour les religions chrétiennes ou juives, c’est aussi aux musulmans de faire certains efforts. 
 
"Il faut que les musulmans réorientent leur pratique vers d’autres horizons plus spirituels et plus éthiques. La religion musulmane ce n’est pas que le voile et le ‘hallal’, c’est aussi la bonté, la générosité, l’excellence dans le travail", affirme l’imam. 
 
Lundi, le président, Emmanuel Macron, a rencontré le Conseil Français du Culte Musulman. Il exhorte les représentants du CFCM à combattre davantage l'islamisme et le communautarisme, responsable d'une forme de "séparatisme" en France.
 
"Il faut que le CFCM ait une parole forte sur la place du voile, les femmes, l'école. Il faut un discours clair pour ne pas laisser perdurer l'ambiguïté dont s'alimentent les radicaux", disait hier le chef de l'Etat, qui recevait à l'Elysée les responsables du CFCM. Les responsables ont d'ailleurs assuré qu'ils feront des "annonces très fortes" sur les questions du voile et de la détection de la radicalisation.
bfmtv
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: