10:38 - November 05, 2019
Code de l'info: 3471023
Les traductions du Saint Coran en ourdou et haoussa, seront bientôt publiées et distribuées par le Comité de traduction coranique du Conseil suprême des affaires islamiques d'Égypte.
A cette occasion, le ministère égyptien des Dons a publié une déclaration saluant les efforts à l’étranger, pour promouvoir l’islam authentique et servir le Livre de Dieu, et a annoncé la tenue de la 31ème conférence internationale sur "La guerre des médias et la désinformation" présentée par Omar Hamroush, secrétaire de la Commission religieuse du Parlement égyptien, et la préparation du Conseil suprême égyptien des affaires islamiques pour l’organisation de cette conférence.
 
La première traduction du Coran en haoussa, a été réalisée par le cheikh Abu Bakr Mahmoud Jumi, un juge du nord du Nigéria, avec un groupe de religieux de l’année 1350 à 1358 de l’hégire, qui avait commencé à traduire le Coran à partir de la 30ème partie. Dans cette traduction, les versets du Coran sont placés d'un côté et la traduction de l'autre, ainsi qu'un résumé des enseignements des sourates au début de chaque sourate. Le texte intégral de cette traduction a été publié à Beyrouth en 1979 et à Kano au Nigéria.
 
L’haoussa est une langue tchadienne de la famille des langues afro-asiatiques comptant environ 35 millions de locuteurs dans certaines régions d'Afrique orientale et centrale. On estime également que près de 18 millions de personnes utilisent cette langue comme seconde langue.
Prénom:
Email:
* Commentaire: