9:55 - November 10, 2019
Code de l'info: 3471051
Les musulmans en tant que plus grande minorité religieuse d'Europe, vivent sur ce continent depuis longtemps, en dépit de la diversité de leurs identités et de leurs cultures. Cependant, ces dernières années, la présence des musulmans sur le continent est menacée.
La plus grande menace concerne les musulmans mais aussi les autres minorités religieuses et ethniques en Europe, avec l’apparition de politiciens extrémistes de droite en Europe, qui s’opposent fermement à la tolérance religieuse et au multiculturalisme de l'Union européenne. 
 
La menace est apparue en 2015 avec la victoire des séparatistes au Royaume-Uni (Brexit) et la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine de 2016. 
 
Les succès remportés par les partis de droite en Europe, menacent les immigrés et les musulmans malgré leurs efforts pour jouer un rôle positif dans les sociétés européennes. Cela est particulièrement vrai en Europe orientale, berceau de nombreux groupes de droite néo-nazis, après la chute de l'Union soviétique et l'effondrement du rideau de fer.
 
La Pologne depuis 2015, avec la victoire du parti de droite pour le droit et la justice et finalement la présidence d'Andrzej Duda, a été témoin d'un aggravement de la situation des immigrés et des musulmans.
 
Depuis le renversement du régime communiste polonais en 1989, des immigrants musulmans d'autres pays sont venus en Pologne. Des groupes relativement importants de Turcs et de musulmans slaves de l'ex-Yougoslavie, et de plus petits groupes d'immigrants du Bangladesh, d'Afghanistan et d'autres pays tels que la Tchétchénie, ont choisi de s’installer en Pologne.
 
La plupart des musulmans polonais sont sunnites. Cependant, la minorité chiite en Pologne comprend des étudiants, des immigrés, des gens provenant principalement d'Irak, d'Iran, du Bahreïn et du Liban, et certains Polonais musulmans. À l’heure actuelle, les chiites n’ont pas de mosquées mais se réunissent chaque vendredi, pour la prière du vendredi et les fêtes islamiques importantes.
هراس از اقلیت 0.1 درصدی !
Cependant, le nombre exact de musulmans vivant en Pologne est inconnu, car le dernier recensement national réalisé en 2011 par le bureau central des statistiques de Pologne, ne posait aucune question sur la religion. Selon une estimation de 2015, les musulmans en Pologne représenteraient entre 25000 et 40000 personnes, soit environ 0,1% de la population. 
 
Selon l'historien américano-polonais Jan T. Gross, l'hostilité envers les réfugiés musulmans des pays d'Europe orientale et en particulier de la Pologne, est liée au désaccord sur leur rôle dans l'Holocauste et en particulier à des accusations de complicité avec les nazis, alors que pendant la seconde guerre mondiale, les musulmans ont déployé des efforts considérables pour sauver les Juifs en les aidant à fuir ou à obtenir des documents d’identité les identifiant comme musulmans.
 
Une autre raison de la montée de l'islamophobie en Pologne, est l’influence des pays européens. Selon un sondage effectué en 2011, 47% des Polonais ont déclaré que trop ​​de musulmans vivaient en Pologne et 62% ont déclaré que l'Islam était une religion fanatique. 
 
Une enquête menée en 2017 auprès d'étudiants du secondaire en Pologne, a montré que la majorité d'entre eux avaient des idées islamophobes. 
 
Entre janvier et octobre 2017, 664 poursuites judiciaires pour des délits contre les musulmans, ont été intentées en Pologne, donnant lieu à 193 inculpations. 
 
A côté de cela, on peut mentionner les attaques et les dégâts causés aux sites islamiques et aux mosquées en Pologne, qui ont considérablement augmenté depuis 2015. 
 
Selon une étude de 2016, de nombreux Polonais pensent que tous les musulmans sont des Arabes et que tous les Arabes sont musulmans. 48% des répondants arabes ont déclaré avoir été victimes de racisme en Pologne, et 26% de violences physiques, mais des Arabes musulmans interrogés, ont déclaré que la majorité des Polonais n’était pas raciste.
 
Ces problèmes indiquent que la Pologne est devenue un centre d'islamophobie en Europe orientale, et que si le pays ne prend pas des mesures correctes au sujet des musulmans, les autres minorités religieuses seront également attaquées.
Prénom:
Email:
* Commentaire: