9:11 - January 04, 2020
Code de l'info: 3471584
Des Pakistanais et des Cachemiris ont manifesté, ce vendredi, pour condamner l’attaque américaine contre un convoi des Hachd al-Chaabi, attaque qui s’est soldée par la mort en martyr du général Qassem Soleimani et du numéro deux des Hachd al-Chaabi, Abou Mahdi al-Mohandes.
Selon Russia Today, au Pakistan, les protestataires ont brûlé des drapeaux des États-Unis et vivement condamné cet acte barbare de Washington. Ils ont également souligné que de tels actes ne feraient qu’aggraver les tensions dans la région. Les manifestations au Pakistan ont été organisées par des membres de l’Organisation estudiantine des musulmans chiites.
 
Le ministère pakistanais des Affaires étrangères, a pour sa part, publié un communiqué dans lequel il a annoncé que « la situation actuelle représente une menace pour la paix et la sécurité de la région ».
 
Islamabad a souligné que « le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale » relève des principes posés par la Charte de l'ONU, un texte qui s'impose à tous les pays membres.
 
Au Cachemire indien, les manifestants ont affiché leur colère vis-à-vis de la frappe américaine de ce matin.
 
Les manifestants portaient des pancartes sur lesquelles étaient libellées « Mort à l’Amérique » et « Mort à Israël ».  
 
De même, le peuple bahreïni est descendu ce vendredi 3 janvier dans la rue pour condamner l’assassinat du général de corps d’armée, Qassem Soleimani, commandant en chef de la Force Qods et d’Abou Mahdi al-Mohandes, le chef adjoint des Hachd al-Chaabi.
 
La coalition des jeunes du 14 février a écrit sur sa page twitter que les Bahreïnis en colère sont descendus dans la rue pour dénoncer la mort en martyr de Qassem Soleimani et d’Abou Mahdi al-Mohandes, le chef adjoint des Hachd al-Chaabi. 
Prénom:
Email:
* Commentaire: