13:39 - February 03, 2020
Code de l'info: 3471883
Le prêtre américain, Nick VanDenBroeke, a présenté des excuses après avoir insulté l'islam.
Ce prêtre de Minneapolis avait qualifié l'islam de « grande menace » pour les États-Unis et le christianisme.
 
"Mon discours sur l'immigration contenait des paroles qui blessaient les musulmans", a déclaré Nick Van Den Broeke dans un communiqué. J'en suis désolé. Je me rends compte maintenant que mes positions ne reflétaient pas les enseignements de l'Église catholique sur l'islam », a-t-il dit.
 
Van Den Broeke avait déclaré dans son sermon hebdomadaire du 5 janvier : « Je pense qu'il est nécessaire de considérer la religion et la vision du monde des immigrants ou des réfugiés (avant de les accepter). Nous ne devons pas permettre à un grand nombre de musulmans d'émigrer dans notre pays. L'islam est la plus grande menace pour le christianisme et les États-Unis, et l'église doit empêcher les mauvaises idées d'entrer dans le pays ».
 
Bernard Hebda, archevêque de Saint Paul et Minneapolis, a également publié une déclaration au sujet de ce sermon, disant qu'il avait parlé avec Van Den Broeke qui avait regretté ses propos.
 
« Les enseignements de l'Église catholique sont clairs. Comme l'a souligné le pape Benoît XVI, l'Église catholique respecte les musulmans qui adorent Dieu en priant, en faisant l'aumône et en jeûnant, et considèrent Jésus comme un prophète », a-t-il dit dans son message.

 

Prénom:
Email:
* Commentaire: