10:51 - February 07, 2020
Code de l'info: 3471914
Après un temps de silence absolu au sujet des soldats israéliens détenus par le Hamas, le porte-parole de l’aile militaire du mouvement de la Résistance palestinienne a livré des révélations accablantes qualifiées de « trésor du Renseignement ».
Fait inhabituel, par la voix de son porte-parole, Abu Obeida, les Brigades Ezzedine Qassam, l’aile armée du Hamas, ont livré une partie du trésor du Renseignement dont elles disposent au sujet des soldats israéliens détenus dans les prisons du Hams, révélant notamment que ces derniers avaient été blessés lors de l’attaque israélienne du mai 2019 contre la bande de Gaza.
 
À cet égard, l’expert en affaire sécuritaire, Mohammad Abu Harbid, cité ce jeudi 6 février par Al-Khaleej Online, indique que les révélations d’Abu Obeida sur l’état de santé des prisonniers israéliens visent à faire pression sur le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu. En effet, l’acte constitue un message à l’adresse des familles des prisonniers pour leur faire croire que Netanyahu ne se préoccupe pas du sort de leurs progénitures.
 
Abu Harbid a en outre lié les révélations aux attaques israéliennes de 2008 et 2009 contre la bande de Gaza suite auxquelles certains médias israéliens ont rapporté que le prisonnier Gilad Shalit avait été blessé lors des attaques. Le régime d’Israël a profité de l’annonce pour mettre fin à ses attaques sous prétexte de ne pas mettre en danger la vie de Gilad Shalit.
 
Selon Abu Harbid, les Brigades Ezzedine Qassam veulent montrer qu’en matière de renseignement, le régime d'Israël n’est pas aussi puissant qu'il le prétend et qu’il n’est pas au courant de tout ce qui se passe dans la bande de Gaza.
 
Hamza Abu Shanab, un autre analyste palestinien, a noté que les révélations d’Abu Obeida ont été faites en pleine période électorale dans les territoires occupés et peu après la présentation du plan du président américain appelé le Deal du siècle dont l’une des clauses dispose qu’Israël est en droit de décider du sort des captifs accusés d’avoir tué des soldats israéliens.
 
Abu Shanab a précisé que le message d'Ezzedine Qassam révélait que la Résistance détenait des captifs israéliens vivants contrairement à ce que prétend le régime d’occupation. Il a mis en garde aussi les familles des prisonniers contre le danger qui pèse sur leurs enfants et le facteur temps qui n’est pas en leur faveur. Il a enfin souligné que la Résistance mettait en garde contre le report d’un accord sur l’échange des prisonniers à défaut duquel accord elle se décharge de toute responsabilité sur leur sort.
 
Les Brigades Ezzedine Qassam avaient annoncé en 2015 détenir quatre militaires sionistes sans donner là-dessus plus de détails.
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: