11:51 - February 12, 2020
Code de l'info: 3471969
Une cérémonie a été organisée à Bagdad à l’occasion du 40ème jour du martyre du général Suleimani et d’al-Muhandis.
40 jours après le martyre du général Qasim Suleimani et d’al-Muhandes dans la capitale irakienne, des citoyens irakiens et des personnalités religieuses, militaires et politiques irakiennes comme Hadi al-Ameri, chef de la coalition du Fatah, le chef de Badr, Yassin Eliassari, ministre de l'Intérieur, se sont rassemblés à Bagdad, ce matin du 11 février 2020, lors d’une cérémonie organisée par les groupe Hachd al-Chaabi. 
 
Le ministre irakien de l'Intérieur, Yassin Eliassari, a parlé lors d'une cérémonie à Bagdad aujourd'hui sur le rôle important d'Abou Mahdi al-Mohandes dans la défaite de l'EIIL et sa libération et a salué sa présence importante dans les opérations clés pour vaincre le terrorisme.
 
Faleh al-Fayyaz, chef d'état-major d’Al-Chaabi et responsable des services de sécurité nationale, a déclaré que l'assassinat de Suleimani et d’al-Muhandis et de leurs compagnons, était un crime contre l'humanité et une atteinte à la souveraineté de l’Irak. 
 
« Le peuple irakien par sa présence, montre sa fidélité aux martyrs et à ses commandants, et nous soutiendrons cette nation. Les autorités religieuses irakiennes ont toujours tenté de résoudre les crises et encouragé la formation d'un nouveau gouvernement et le plan américano sioniste a été une offense aux nations arabes », a-t-il dit.
Prénom:
Email:
* Commentaire: