7:55 - February 16, 2020
Code de l'info: 3471989
L’ancien ministre de la Culture veut faire de la langue arabe un des “piliers du plurilinguisme”. Lui redonner du prestige et éviter qu’on la stigmatise. Tel est le souhait de Jack Lang.
Dans une interview accordée au Point, le président de l’Institut du Monde Arabe a estimé que cela contribuerait à «affaiblir les séparatismes».
 
«Parler arabe sans être musulman »
Jack Lang déplore le fait que la langue arabe soit «exclusivement associée à l’Islam».
 
«On peut parler arabe sans être musulman: les Églises d’Orient utilisent cette langue, ainsi que des communautés juives – sans parler des Arabes athées. L’arabe a existé avant l’Islam !», déclare-t-il.
 
« La langue arabe, trésor de France »
Le manifeste de Jack Lang pour promouvoir la langue arabe est publié par l’Institut du Monde Arabe. Cet ouvrage est « un plaidoyer pour l’ouverture culturelle et le plurilinguisme » :
 
« Si elle est la cinquième langue la plus parlée au monde, la langue arabe reste en France une inconnue à la résonance sulfureuse. Insuffisamment enseignée, elle est au cœur de polémiques qui faussent sa perception. Dans ce livre de combat, Jack Lang s’attaque à ces idées reçues. Il invite le lecteur à découvrir l’histoire étonnante et la richesse d’une langue introduite en France il y a des siècles, et qui appartient aujourd’hui à notre patrimoine culturel. Il plaide pour que l’école de la République accorde toute sa place à son enseignement. Manifeste pour la reconnaissance d’une langue de France, cet ouvrage est aussi un plaidoyer pour l’ouverture culturelle et le plurilinguisme.» signe Jack Lang.
alnas
Prénom:
Email:
* Commentaire: