8:30 - February 16, 2020
Code de l'info: 3471991
Un général de réserve de l’armée du régime israélien a fait état d’un scénario qui se terminerait avec la fin du régime israélien eu égard à la puissance des missiles de l’axe de la Résistance et à l’incapacité de Tel-Aviv à se défendre.
Yitzhak Brick, un général cité par le site d’information Raï al-Youm s’est penché sur menaces existentielles du régime de Tel-Aviv.
 
Faisant allusion aux capacités militaires des pays et mouvements formant l’axe de Résistance, le général en question a avoué qu’Israël n’avait pas la capacité de se défendre sur les fronts intérieurs.
 
« Quinze ans se sont écoulés depuis la deuxième guerre du Liban (la guerre des 33 jours) et les systèmes sont devenus plus sophistiqués depuis. Les règles du conflit dans la région ont changé et l’ennemi comprend cela et envisage de porter des coups fatals contre Israël avec les 200 000 missiles dont il dispose », a-t-il indiqué.
 
« Pour plusieurs raisons, la prochaine guerre entre Israël et le Liban sera différente notamment parce que les missiles du Hezbollah sont capables de toucher n’importe quel endroit d’Israël avec une marge d’erreur de moins de 10 mètres. La précision des missiles du Hezbollah constitue une menace pour nous et Tel-Aviv cherche à trouver un moyen de neutraliser tout cela », a-t-il ajouté appelant les sionistes à comprendre l’ampleur des pertes en vies humaines et des dégâts matériels qui pourraient leur être infligés dans une guerre future. 
 
Brick demande : « Comment est le système de défense de l’armée israélienne pour ces menaces ? » La réponse est : « une défense faible. Au moment de l’attaque, on peut dire que rien ! »
 
Le général de réserve a ajouté : « Les victimes ne se limiteront pas aux militaires, mais aussi aux personnes qui regardent les actualités ou dorment chez elles ainsi qu’aux clients des centres commerciaux et aux chauffeurs et passants » avant de souligner que les centres commerciaux, les raffineries, les centrales électriques, les ministères et autres bâtiments importants seraient également visés dans une future guerre qui entraînerait la paralysie totale d’Israël déclenchant une vague d’exil de masse.
 
Cette ambiance de désespérance parmi les responsables militaires sionistes face à la Résistance n’est pas la première ; en 2017, le célèbre journaliste, Ari Shavit a souligné dans un article publié par le journal Haaretz que : « Israël prend son dernier souffle. Les Palestiniens se sont révélés être enracinés dans la terre de Palestine, tandis que les Israéliens sont le produit d’un mensonge appelé la terre promise. Israël est au bord du déclin et de la destruction et prend ses derniers souffles. Les Israéliens sont le produit de mensonges et d’actes du mouvement sioniste au sujet de l’Holocauste et de la terre promise ».
 
Le journaliste a souligné la nécessité de quitter les territoires palestiniens occupés, ajoutant que la situation d’Israël était instable, si la situation persistait, il serait alors impossible de vivre en Israël. Les Israéliens doivent se diriger vers Berlin et San Francisco, a-t-il noté.
 
« La force terrestre de l’armée israélienne a perdu sa confiance en soi. Le Hezbollah a formé un commando dont la mission est de franchir les frontières et de prendre le contrôle des cités dans le nord d’Israël », a déclaré le mois dernier Yitzhak Brick, cité par al-Mayadeen.
 
« Israël est confronté à une menace existentielle », a averti cet ancien inspecteur de l’armée du régime israélien.
presstv
Prénom:
Email:
* Commentaire: