15:14 - February 16, 2020
Code de l'info: 3471997
Téhéran(IQNA)-Une cérémonie de commémoration du 41ème anniversaire de la victoire de la Révolution islamique et du 40ème jour du martyre de Qassem Suleimani, s'est tenue à Sarajevo, capitale de Bosnie-Herzégovine, au cours de laquelle la traduction bosniaque du testament du martyr Suleimani a été distribuée au public.

La cérémonie a eu lieu à Sarajevo le 14 février 2020, en présence de l'ambassadeur d'Iran en Bosnie-Herzégovine, Mahmoud Heydari, du Sheikh Khaled al-Mulla, chef de la communauté des religieux sunnites irakiens, d’ambassadeurs étrangers en poste à Sarajevo, d’universitaires, de familles de martyrs et d’étudiants de divers centres scientifiques de plusieurs villes près de Sarajevo.
 
Cette réunion était organisée par la Fondation Mulla Sadra, l'Institut Ibn Sina et le collège iranien de Bosnie.
 
Après une lecture du Coran et les hymnes nationaux des deux pays, l’Hodjat-ol-islam Akbar Eidi, directeur du centre Mulla Sadra, a présenté la révolution islamique et ses réalisations.
« La victoire de la révolution islamique a été un honneur non seulement pour le peuple iranien mais pour toutes les nations islamiques, et l'accomplissement de la promesse de Dieu. Il n'y a pas de plus grand honneur dans l'histoire de la révolution islamique que le martyre, comme le martyre de Soleimani et d’Abu Mahdi al-Mohandes. L’attaque des missiles balistiques contre la base américaine d’Al Assad, a brisé la fausse réputation de puissance des arrogants dans le monde, et l'ennemi n’a même pas osé déclarer le nombre de ses victimes », a-t-il dit.
 
Mahmoud Heydari, ambassadeur d'Iran en Bosnie-Herzégovine, a également évoqué l'impact historique de la révolution islamique et déclaré : « Cette année, le 41ème anniversaire de la victoire de la révolution est aussi le 40ème jour du martyre héroïque de Qassem Soleimani, et ce programme pour commémorer la révolution est aussi au nom et à la mémoire de ce martyr. La nation iranienne, avec sa présence unique, a organisé la cérémonie la plus remarquable et la plus magnifique d'hommage à un commandant militaire de l'histoire. Dieu a donné au martyre de Qassem Suleimani la couleur et l'odeur d'Achoura, et ce martyre a touché le cœur de tous les gens et les cœurs purs dans le monde entier ».
 
Ali al-Baladawi, représentant du Haut conseil islamique irakien dans les Balkans, a déclaré que la révolution islamique avait eu un effet profond sur la situation internationale et avait changé une partie du cours de l'histoire.
 
« L’Irak doit aujourd'hui sa liberté aux martyrs de la résistance, en particulier aux martyrs Suleimani et Abu Mahdi al-Mohandes, et nous n'oublierons jamais leurs services au peuple irakien », a-t-il dit.
 
Khaled al-Mulla, chef de la communauté irakienne sunnite, a déclaré qu’il était heureux de faire connaissance avec la nation de Bosnie-Herzégovine, en particulier la communauté musulmane, et a ajouté : « La révolution islamique d'Iran dirigée par l'imam Khomeiny qui s'est inspiré des enseignements du Saint Coran, a apporté un message d'unité à toute l'humanité et a été depuis le début, du côté de tous les opprimés.  Je témoigne que la République islamique d'Iran n'a jamais hésité à soutenir le peuple irakien dans la lutte contre les groupes terroristes, et que Suleimani et son fidèle compagnon, Abu Mahdi al-Muhandis, ont joué un rôle de premier plan dans ce domaine ».
 
Mustafa Afandi Serij, ancien chef de la communauté islamique de Bosnie-Herzégovine, a remercié la République islamique pour son aide à la Bosnie-Herzégovine et a déclaré que la nation bosniaque était redevable à l'Iran et à ceux qui sont venus à son aide dans les conditions difficiles.
 
Se référant à l'assistance de la République islamique d'Iran à la Bosnie-Herzégovine, il a souligné que le rôle du guide suprême de la révolution, l'Ayatollah Ali Khamenei, était inoubliable. « J'avais 27 ans au moment de la victoire de la révolution islamique, j’ai vieilli mais le 41ème anniversaire de la victoire de la révolution islamique montre que la révolution islamique continue son chemin avec le même pouvoir et la même énergie qu’il y a 40 ans ».
 
Le cheikh Madahat Afendi Chalbitch, chef des Derviches de Bosnie-Herzégovine, a déclaré que le monde islamique était dans une situation difficile et que de nombreux musulmans dans le monde, étaient persécutés, que les destructions duraient en Irak et en Afghanistan depuis de nombreuses années, que les blessures du peuple palestinien s’étaient approfondies, que l'Afrique du Nord était en feu, que les prisons égyptiennes regorgeaient de combattants pour la liberté, et que La Mecque et Médine étaient sous le contrôle du régime saoudien.
 
La traduction en bosniaque du testament du martyr Suleimani, une brochure sur le modèle global de résistance, un livre d'analyse sur les dimensions de la vie du martyr Suleimani et un livre d’iranologie ont été distribués au public.
 
La récitation du Coran par Ahmad Ali, l’interprétation de la chanson "Où sont les martyrs de Dieu" par Hafiz Aziz Alili, des chants sur Karbala et Ashura, la diffusion du chant religieux bosniaque "Bonjour au dernier martyr", la présentation des réalisations de la Révolution islamique et des souvenirs du martyr Soleimani étaient les autres programmes de cette réunion.
 
Prénom:
Email:
* Commentaire: