10:54 - April 21, 2020
Code de l'info: 3472614
Téhéran(IQNA)-L’ancien chef adjoint du Collège islamique de Londres, se référant au feu vert du gouvernement britannique aux groupes qui cherchent à créer des divisions entre les écoles islamiques, a affirmé : « L’Angleterre soutient ces groupes sans avoir aucune réaction.»
L'Hodjat ol-islam Mohammad Sa’id Bahmanpour, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a déclaré : « Le Royaume-Uni, en évitant de prendre des mesures contre ces groupes qui répandent la haine, leur accorde une liberté d'action et son soutien. 
 
Depuis des années, les pays anti-islamiques s’opposent aux musulmans, notamment avec la lutte contre l’hijab dans certains pays, le refus d’autorisation de construction des mosquées et la formation de prédicateurs opposé à l’union des écoles islamiques. 
 
Le centre islamique de Cambridge a été créé pour former des érudits religieux, ce qui est acceptable du point de vue du gouvernement mais apparemment, les étudiants d'autres pays comme l'Inde, le Pakistan ou les pays arabes qui ont terminé leurs études dans cette école, sont des salafistes radicaux qui ne comprennent pas bien les problèmes de la société britannique. 
 
Par conséquent, le Royaume-Uni tente de former des Imams qui ont grandi en Angleterre, et d’éviter la présence d'imams étrangers. Bien sûr, les Britanniques ont plus de contacts avec les sunnites. Cependant les 500 000 chiites qui vivent en Angleterre, ont besoin de prédicateurs et de cérémonies religieuses tout comme les sunnites qui ont également besoin de cérémonies spéciales comme les prières de Taraweeh. 
 
Il est donc important pour les musulmans, d'envoyer des prédicateurs. Lorsqu'un missionnaire chiite est envoyé d'Iran qui parle leur langue maternelle, il n'y a aucun problème pour ces gens pour comprendre les idées et les croyances. Le problème est celui des non-musulmans. 
 
Habituellement, ceux qui deviennent musulmans sont des anciens non-musulmans radicaux qui ne savent pas ce qu'est l'islam. Une personne musulmane depuis un an, qui n'a aucune information sur cette religion et ses différentes écoles, considérera les chiites comme des infidèles. Beaucoup de personnes qui ont participé à la campagne de Daesh et avaient rejoint le groupe terroriste européen, étaient des gens qui n'avaient pas une compréhension précise et profonde de l'islam. 
 
Même si nous avons une langue commune, il nous est difficile de communiquer avec des non-musulmans d'autres cultures, car les concepts que nous utilisons ne leur sont pas familiers.  Quand je parle de l'Imam Hussein (AS) à des chiites qui connaissent cet Imam et versent des larmes depuis 40 ans, cela est très différent de parler de la bravoure et de l'épopée de l’Imam Hussein (as) à des non-musulmans qui n’ont pas ces antécédents historiques. 
 
Chris Yuver est un prédicateur qui a rédigé un livre pour présenter l'islam aux non-musulmans, où il montre les difficultés des discussions et les problèmes d’interprétation. La révolution islamique d'Iran a ouvert la porte à des activités fondamentales de promotion et de propagande qui dépassent les aspects politiques et économiques. De nombreuses portes ont été ouvertes pour un travail en profondeur, dont l'un est d'expliquer l'islam aux non-musulmans. 
 
Malheureusement, nous n'avons pas de prédicateurs qui parlent couramment la langue cible, peuvent expliquer correctement l'islam et présenter ses concepts dans un cadre scientifique de communication. Il est donc nécessaire de former des spécialistes et de comprendre la culture de l’autre grâce aux échanges et aux voyages, et c'est une tâche qui exige beaucoup de temps. Le Coran et l'islam ne sont pas liés au passé et peuvent gouverner la société aujourd'hui. 
حمایت از تشیع انگلیسی با دادن آزادی عمل در انگلستان
L'imam Khomeiny a déclaré à plusieurs reprises, que l'islam était capable de gouverner la société. Beaucoup de gens n'acceptent pas que la modernité et l'islam soient compatibles et beaucoup de gens essaient de concilier religion et modernité, ce qui se fait au détriment des principes de base de l'islam. Les informations des gens dans les pays européens, se limitent aux journaux et à la télé, et ne sont pas très approfondies. 
 
Bien sûr, la littérature a aussi un grand impact sur la construction intellectuelle des gens, et les valeurs du monde occidental ont été formées à partir de romans écrits il y a 100 ou 200 ans. Il y a donc beaucoup à faire pour transformer une vision matérialiste en une vision religieuse du monde. Bien sûr, des miracles se produisent comme nous l’avons vu lors des funérailles du martyr Qasim Soleimani. 
 
En Occident, des miracles peuvent se produire et il y a des êtres humains purs dans les pays européens, mais il est difficile pour les non-musulmans de comprendre les idées islamiques car ils ont grandi avec d’autres idées. En Angleterre, les adeptes du « chiisme anglais » sont tout à fait libres, maudissent ouvertement les califes sunnites et propagent la haine parmi les musulmans sans qu’aucune action ne soit engagée et malgré les avertissements du conseil de surveillance des médias ».
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: