10:19 - June 28, 2020
Code de l'info: 3473279
Téhéran(IQNA)-Peu de gens ignorent le nom du martyr Beheshti dont le martyre est célébré chaque année le 27 juin. Mais beaucoup d'entre nous ignorent les dimensions scientifiques et culturelles de ce combattant, et ses efforts pour faire avancer la culture révolutionnaire et islamique.

L'Ayatollah Beheshti s'est rendu en Allemagne en avril 1964, sur la recommandation des autorités religieuses, pour diriger le Centre islamique de Hambourg dont il fut le directeur jusqu'en 1969.
 
L'Ayatollah Beheshti a tout d’abord changé le nom de la « Grande Mosquée iranienne » qui est devenue le « Centre islamique de Hambourg », et a créé une des plus grandes bases de propagande islamique en Europe, avec des programmes scientifiques et religieux réguliers. Il a également créé des organisations étudiantes indépendantes qui furent à l’origine des mouvements étudiants à l'étranger.
 
Le Dr Beheshti, en organisant des conférences dans les forums culturels et universitaires, et en créant des liens avec les cercles de recherche européens, a révolutionné l'orientalisme européen et clarifié la vision occidentale sur l'islam et ses sources scientifiques.
 
En 1968, l’Ayatollah Beheshti s’est rendu en Syrie, au Liban et en Turquie, pour observer les activités islamiques et rejoindre l'imam Musa Sadr, chef du mouvement Amal et chef des chiites libanais.
 
Sa rencontre avec l'imam Musa Sadr dont il se souviendra jusqu'aux dernières années de sa vie, est le meilleur souvenir de ces voyages.
 
Au cours de l'été 1969, il se rendit en Irak où il rencontra l'imam Khomeiny, Seyed Aboul Ghasem Khoei, Seyed Mohammad Baqir Sadr et Seyed Mohammad Baqir Hakim, et alla ensuite en Arabie saoudite pour le pèlerinage à la Maison de Dieu et à la mosquée du Prophète (psl).
 
Pendant sa résidence en Europe, Beheshti a effectué de nombreux voyages dans les pays européens, et s'est familiarisé avec les progrès scientifiques et industriels de l'Occident. La visite des centres scientifiques et industriels européens a eu un grand impact sur la personnalité scientifique et politique du martyr Beheshti. Bien que sa résidence principale soit à Hambourg, le domaine d'activités du Dr Beheshti incluait toute l'Allemagne, l'Autriche et dans une certaine mesure, la Suisse et l'Angleterre. De plus, il avait des contacts avec la plupart des pays européens comme la Suède, les Pays-Bas, la Belgique, les États-Unis, l'Italie et la France.
 
Après tous ces voyages, il est revenu en Iran et pensait que la possibilité de retourner en Europe était très faible et que les agents du régime Pahlavi l'empêcheraient de partir. Finalement, comme il l’avait prévu, la Savak (police du Shah) l'a empêché de quitter le pays en raison de l'ampleur de ses activités en Europe, et le séjour du Dr Beheshti en Allemagne a pris fin.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: