9:07 - July 04, 2020
Code de l'info: 3473339
Téhéran(IQNA)- « Silsilah al-Dhahab » de l’Imam Reza (as), sur la continuité de l'autorité spirituelle de Mohammad (psl) à Ali ibn Abi Talib (as), puis à chacun des Saints Imams (as) jusqu’à l'Imam Reza (as), montre le lien qui existe entre l'Imamat et le monothéisme », a déclaré le représentant du Guide suprême en Inde.
L’Hodjat-ol-islam Mehdi Mahdavi-Pour, représentant du Guide suprême en Inde, a présenté ses félicitations à l’occasion de la naissance de l'Imam Reza (as) aux musulmans de l'Inde et a déclaré le hadith « Silsilah al-Dhahab » (hadith de la chaîne d’or) de l’Imam Reza (as), huitième Imam des chiites, sur la continuité de l'autorité spirituelle de Mohammad (psl) à Ali ibn Abi Talib (as), puis à chacun des Saints Imams (as) jusqu’à l'Imam Reza (as), montrait le lien qui existe entre l'Imamat et le monothéisme.»
 
« Ce hadith est un hadith transmis pas les saints Imams (as) depuis le père de l’Imam Reza (as) jusqu’au prophète (psl), à l’Ange Gabriel et à Dieu. Les croyants indiens ont beaucoup d'amour et d'affection pour les Ahl al-Bayt (AS) et chaque année, des centaines de milliers de personnes viennent au sanctuaire sacré de l'Imam Reza (AS). 
 
En outre, des dizaines de millions de pèlerins du monde entier et de différents pays, se rendent à Machhad pour le pèlerinage et pour manifester leur amour et leur dévotion à l’Imam Reza (as), à la fin du mois de Safar et à l'époque du martyre de l'Imam Reza (as), où plus de 150000 personnes de tout l'Iran parcourent des centaines de kilomètres pour se rendre à son sanctuaire. 
 
L'imam Reza (AS) a donné la bonne nouvelle à ses chiites qu’il rendrait visite à ses pèlerins à trois endroits, lorsque le dossier de ses actes lui sera remis, sur le « pont de Sirat » et lorsqu’il sera présenté à la justice divine. Le Prophète de l'Islam (psl) a déclaré : « Une partie de mon corps sera enterrée au Khorasan. Quiconque lui rend visite dans le chagrin et la douleur, Dieu soulagera sa douleur. 
 
Tout pécheur qui lui rendra visite sera pardonné. En 200 de l’hégire, sur l'ordre de Ma'mun Abbasi et de force, Hazrat Ali Al Reza (as) a quitté Médine pour se rendre dans le Khorasan. Sur le parcours, l'Imam (as) a guidé les croyants et présenté les enseignements divins. Nishapur était la principale ville du Khorasan à cette époque, le centre de la science et de la connaissance des hadiths.
 
 Lorsque l'Imam Reza (as) est entré dans la ville une foule s’est rassemblée autour du fils du Prophète (psl) dans le bazar de Nishapur. L’histoire dit qu'environ 24 000 érudits, calligraphes et spécialistes des hadiths étaient présents à ce rassemblement et ont demandé à l’Imam (as) de dire un hadith. 
 
L'Imam (as) a rapporté de son père, de l'Imam Sadegh, de l'Imam Bagher, du Commandeur des croyants et du Prophète, de l’Ange Gabriel et de Dieu ce hadith qui dit : « La formule du monothéisme est ma citadelle, celui qui entrera dans le monothéisme sera sauvé et à l’abri du châtiment ». 
 
Mais en partant, l’Imam (as) a ajouté : « Il y a une condition pour arriver au monothéisme et je suis cette condition ». Le monothéisme pour se réaliser exige la reconnaissance de l'Imamat, pour parvenir à un véritable monothéisme, il faut suivre le chemin des Ahl al-Bayt (AS). Toute les misères et les cruautés sont dues à l'abandon du monothéisme. Si nous considérons que Dieu est parfait dans chaque œuvre et a un pouvoir absolu, nous nous soumettrons à Lui. Nos cœurs sont purifiés par la lumière du monothéisme. Dieu lavera nos cœurs et nous montrera le bon chemin. Quiconque marche sur son chemin, Dieu le guidera ». 
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: