8:27 - July 20, 2020
Code de l'info: 3473524
Téhéran(IQNA)-L’annulation du nom de l'état de Palestine des cartes de ces deux sociétés constitue une violation du droit internationalL’annulation du nom de l'état de Palestine des cartes de ces deux sociétés constitue une violation du droit international.
Les Palestiniens ont critiqué, samedi 18 juillet, Google et Apple qui ont rayé le nom de la Palestine de leurs cartes et accusé ces deux sociétés américaines de s’être rangées du côté d’Israël.
 
Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki, a adressé un message officiel à la direction des deux sociétés pour protester contre la suppression du nom de la Palestine.
 
Al-Maliki a déclaré à la radio officielle palestinienne que « l’annulation du nom de l’état de Palestine des cartes de ces deux sociétés constitue une violation du droit international et une soumission à la pression et au chantage israéliens ».
 
Il a en outre menacé de « porter plainte à leur encontre, si elles ne se rétractent pas ».
 
De son côté, le porte-parole du Hamas, Hazem Qassem, a condamné les pratiques de Google et Apple qui constituent « un parti pris en faveur de l’occupation israélienne et un déni des faits historiques ».
 
Idem pour le Jihad islamique palestinien qui a condamné « le racisme américain contre le peuple palestinien », estimant que « Google et Apple ont enfreint le droit et la justice par leur positionnement aux côtés de l’occupation israélienne ».
 
Les internautes ont pour leur part lancé une campagne contre Google et Apple sous le Hashtag #FreePalestine, a rapporté l’agence de presse officielle palestinienne (WAFA).
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: