9:33 - July 22, 2020
Code de l'info: 3473556
Téhéran(IQNA)-La jurisprudence musulmane ne contient aucune objection légale à la possibilité de construire des églises avec de l'argent appartenant à des musulmans. Le Cheikh Shawki Ibrahim Abdel-Karim Allam, actuel Grand Mufti d'Égypte, a donné cette indication importante pour la coexistence religieuse dans le cadre d'une émission de télévision.
Le Grand Mufti égyptien, dans son intervention télévisée, a indiqué que l'Égypte était le pays à majorité musulmane dans lequel le plus grand nombre de ressources publiques sont utilisées pour la construction de lieux de culte chrétiens, indiquant que c'est une manifestation de la forte cohésion sociale nationale.
 
Il a fait référence aux enseignements du Prophète Mohammad qui, même lorsqu'il justifie des campagnes d'autodéfense militaire, ordonne de ne pas détruire les lieux de culte et de ne pas tuer les moines.
 
La transformation de Sainte-Sophie en mosquée dénoncée comme illégale
Le Grand Mufti égyptien s'est également exprimé sur la conversion de l'ancienne basilique Sainte-Sophie d'Istanbul en mosquée, ordonnée par les autorités turques et qui sera effective ce vendredi 24 juillet. À cet égard, le Grand Mufti a déclaré qu'il est illégal de convertir une église en mosquée, en précisant que, dans l'histoire de l'Égypte, aucun lieu de culte chrétien n'a été converti en un lieu de culte musulman.
 
Au sein des institutions égyptiennes, le bureau du Grand Mufti d'Égypte, qui est subordonné au ministère de la Justice, porte la responsabilité de la "Maison de la Fatwa", un comité consultatif sur les questions juridiques islamiques.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: