8:57 - August 01, 2020
Code de l'info: 3473661
Téhéran(IQNA)-Lors d'une session du parlement israélien, un responsable de Twitter a défendu la décision du géant des réseaux sociaux de ne pas bloquer ou restreindre les tweets du bureau du chef de la révolution islamique l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei contre l'occupation israélienne, affirmant que ces publications ne violaient pas les règles de l'entreprise. 
Selon Presstv, Ylwa Pettersson, responsable de la politique de Twitter pour les pays nordiques et Israël, a fait ces commentaires en s’adressant mercredi à la commission de l’immigration, de l’absorption et de la diaspora du parlement israélien (Knesset) par vidéoconférence.
 
«Nous avons une approche vis-à-vis des dirigeants selon laquelle les interactions directes avec d'autres personnalités publiques, les commentaires sur les questions politiques du jour ou les bruits de la politique étrangère sur les questions militaro-économiques ne violent généralement pas nos règles», a-t-elle déclaré.
 
Elle répondait à une question du militant pro-israélien Arsen Ostrovsky, qui avait demandé pourquoi Twitter avait attaché une étiquette spéciale à un récent tweet du président américain Donald Trump notant qu'il violait les règles de l'entreprise, tandis que les tweets de l'ayatollah Khamenei contre l'entité sioniste sont restés intacte.
 
Le bureau de l’ayatollah Khamenei a, à de nombreuses reprises, publié des tweets critiquant le régime israélien pour ses crimes, y compris la confiscation des terres palestiniennes et le mépris du droit international.
 
Le leader a également appelé à l'élimination d'Israël de la terre palestinienne occupée; cependant, les sionistes ainsi que les responsables occidentaux pro-israéliens et les médias ont utilisé la propagande pour suggérer que l'Iran veut l'élimination des Juifs.
 
L’ayatollah Khamenei a clairement établi une distinction entre «l’élimination» de l’entité sioniste et ce qui a été promu par l’Occident comme la mauvaise intention de l’Iran envers les juifs.
 
«Éliminer le régime sioniste ne signifie pas éliminer les juifs. Nous ne sommes pas contre les juifs. Cela signifie abolir le régime imposé et les Palestiniens musulmans, chrétiens et juifs choisissent leur propre gouvernement et expulsent des voyous comme Netanyahu. Il s’agit «d’éliminer Israël» et cela se produira », a déclaré le bureau du leader dans un tweet en mai 2020.
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: